Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Séminaire-atelier : les professionnels de santé et des médias fixés sur le diabète - 25/01/2008 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les professionnels de santé et des médias se sont retrouvés récemment à l’occasion d’un séminaire-atelier animé par le Dr Ilonga Pone, médecin diabétologue oeuvrant en Afrique du Sud, en séjour à Kinshasa. Au cours de ce séminaire-atelier, le Dr Ilonga a tenu à éclairer les participants sur le diabète. Cette maladie continue à faire des ravages principalement en Afrique subsaharienne et en Océanie où les populations éprouvent de sérieux problèmes de santé notamment, dans l’observance des règles élémentaires d’hygiène et la prise en charge de certaines maladies.

Le médecin diabétologue a défini cette maladie comme une forme générique désignant un ensemble de situation médicale dans lesquels des substances utiles restent inutilisées en s’accumulant dans le sang avant de traverser le système sanguin et rénal et passer dans les urines. Ce spécialiste de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et du Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) a insisté sur ce qu’il a appelé « diabète sucre ». Celui-ci se caractérise par une augmentation de la glycémie avec la présence du sucre dans les urines.

A ce sujet, le docteur Ilonga a relevé le fait que le diabète sucre dont souffrent les nombreuses personnes, peut se compliquer et conduire à « un coma diabétique » nécessitant un traitement d’urgence par l’insuline et la réhydratation. C’est cela qui explique et oblige le transfert de plusieurs patients vers l’Afrique du Sud et dans d’autres pays pour des soins appropriés. Car, les techniques utilisées pour le traitement de cette maladie se révèlent encore inefficaces jusqu’à ce jour en RD Congo.

Concernant l’origine de la maladie, le médecin a indiqué que le diabète sucre est dû à une sécrétion insuffisante d’insuline dépendant, car le sujet doit recevoir un apport quotidien d’insuline.

Un débat enrichissant a suivi l’exposé et a permis aux participants de s’outiller solidement sur le diabète dont le soin pose encore problème dans les pays d’Afrique, notamment en République démocratique du Congo.

A la lumière de toutes les explications, il a été conseillé d’acheminer les patients présentant des complications dans les formations équipées notamment en Europe et ce, selon les recommandations pertinentes de l’Organisation mondiale de la santé pour leur épargner la vie.

Par DIOSSO OLIVIER

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !