Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Le président du conseil national de l’Ordre des médecins s’inscrit en faux contre l’indigence des médecins - 29/01/2008 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le président du conseil national de l’Ordre des médecins, Dr Diabeno Tombe, s’inscrit en faux contre l’indigence des médecins. Il l’a signifié le samedi 26 janvier lors de la prestation de serment de vingt-trois nouveaux médecins admis dans l’Ordre des médecins. Vingt-trois nouveaux médecins, issus de différentes universités publiques et privées agréées en République démocratique du Congo, viennent d’être admis au nombre des membres de la profession médicale. Cette admission a été consacrée par leur prestation de serment devant le président du conseil national de l’Ordre des médecins, Dr Diabeno Tombe. L’événement a eu lieu le samedi 26 janvier 2008 dans la salle de conférences de la paroisse Notre-Dame de Fatima située dans la commune de la Gombe.

Prêtant le serment d’Hippocrate, chaque nouveau médecin « a pris l’engagement solennel de consacrer chacun sa vie au service de l’humanité ». « J’exercerai mon art avec conscience et dignité. Je respecterai le secret de celui qui se sera confié à moi. Je ne permettrai pas que des considérations de religion, de nation, de race, de parti ou de classe sociale, viennent s’interposer entre mon devoir et mon patient. Je garderai le respect absolu de la vie humaine, dès la conception. Même sous la menace, ,je n’admettrai pas de faire usage de mes connaissances médicales contre les lois de l’humanité », a notamment promis chaque médecin.

Soulignant l’importance du geste posé par les assermentés, le président du conseil national de l’Ordre des médecins a signifié à ces derniers qu’ils venaient, par ce fait, d’être acceptés au sein de la corporation des médecins de la RDC et qu’ils étaient, désormais, habilités à poser les gestes en tant que médecins.
Le Dr Diabeno, qui a épinglé la portée du serment prêté par ces nouveaux médecins, a souligné le caractère « hautement humanitaire » de la profession de médecin. Il a ensuite averti les assermentés « qu’ils allaient rencontrer des difficultés ». Pour lui, le serment d’Hippocrate signifie nullement qu’ils vont devenir des indigents, des va-nu-pieds. « C’est cette clause que les gens devraient comprendre et s’imprégner », a-t-il relevé. Avant de faire remarquer qu’un médecin mal loti n’inspire pas confiance et considération auprès des malades.

Il a, d’autre part, appelé les assermentés à intégrer certains faits dans leur comportement. A ce propos, rappelant l’évolution de la profession médicale chaque jour, il a insisté pour qu’ils suivent l’évolution de la science. « Pendant tout le temps qu’il exerce sa profession, le médecin devra constamment lire et apprendre », a-t-il conseillé.

Il a ensuite condamné des actes qui vont dans le sens de charlatanisme que les médecins seraient tentés de poser. « Le charlatanisme est condamnable dans notre code de déontologie », a-t-il rappelé avant d’insister sur le respect du secret médical et l’entretien des liens de confraternité entre médecins.

Par Fl. NL-NS

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !