Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Buta : le tétanos néo-natal en forte croissance - 06/02/2008 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Sur 90 enfants atteints du tétanos néo natal, 61 sont décédés, dans le district sanitaire du Bas-Uélé. Ceci ressort de l’évaluation des activités du programme élargi de vaccination, PEV, antenne du Bas-Uélé pour l’année 2007. La toute dernière en date est la vaccination organisée du 31 janvier au 2 février à Buta, rapporte radiookapi.net. Bili, Monga et Ango sont les zones de santé les plus touchées, car éloignées de l’antenne PEV de Buta. L’année dernière, la zone de santé de Monga, située à 325 kilomètres de Buta, a enregistré 11 cas de tétanos néo-natal dont 7 décès.

Selon le chef d’antenne du PEV/ Bas-Uélé, l’irrégularité de séances de vaccination de routine est l’une des causes de cette situation. Celle-ci s’explique aussi par la rupture de vaccin et du carburant pour une bonne conservation. Certes, la plupart des mamans sont convaincues du bien-fondé de la vaccination pour la santé de leurs enfants. Cependant, elles sont découragées par les divers reports de séances de vaccination. Pour sa part, le docteur Joachim Kumba Lembe redoute que ces maladies deviennent encore un problème de santé publique dans son pool. C’est pourquoi, il demande aux autorités sanitaires en charge de ce programme de doter l’antenne PEV/Buta de moyens logistiques adéquats. Ceci aidera à l’acheminement dans les délais de différents intrants, souligne-t-il.

Par REGINE KIALA

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !