Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Kampungu : la population craint l’épidémie d’Ebola - 06/02/2008 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

23 personnes souffrent de diarrhée dans la zone de santé de Mweka, au Kasaï Occidental, précisément dans la localité de Kampungu. Ces malades auraient consommé du gibier. Alors que la population craint une nouvelle épidémie d’Ebola, l’OMS et le ministère provincial de la Santé attribuent cette diarrhée à une intoxication alimentaire, rapporte radiookapi.net. Dans un rapport conjoint publié le week-end dernier, un député avait alerté les autorités sanitaires le 31 janvier 2008. Au regard des enquêtes menées sur terrain, il s’agit plutôt des cas d’intoxication alimentaire suite à la consommation d’un gibier mort trouvé dans un piège en forêt. D’après toujours ce rapport, aucun de ces malades n’a reçu des soins dans une structure sanitaire.

Ils se sont soignés par automédication. Aucun cas de contamination n’est signalé, mais des mesures de précaution sont prises, afin de renforcer la surveillance épidémiologique et de faire le suivi de convalescents. De son côté, la Société civile de la place souhaite des examens plus approfondis. Les habitants de cette contrée se disent inquiets, car le spectre d’Ebola demeure encore vivace dans leur mémoire. Pour rappel, l’épidémie d’Ebola s’était déclenchée l’année dernière au Kasaï Occidental. La localité de Kampungu en était l’épicentre avec 187 décès sur 264 cas recensés. Pour l’heure, le ministère provincial de la Santé et l’OMS affirment que les nouveaux cas de diarrhée enregistrés ne peuvent pas être assimilés à la fièvre hémorragique d’Ebola. Toutefois, ils recommandent aux populations de continuer à observer les règles d’hygiène de base.

Par REGINE KIALA

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !