Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Suspicion de peste pulmonaire en RDC : 20 cas, dont 5 morts en un mois - 12/02/2008 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Une maladie inconnue apparentée à la peste pulmonaire a tué cinq personnes parmi les 20 cas signalés depuis début janvier dans une localité du Nord-est de la République démocratique du RDC, a appris vendredi dernier l’AFP, auprès du ministère de la Santé. « Il y a suspicion de peste pulmonaire depuis le début du mois de janvier à Bolelole », la localité de la Province Orientale, à environ 500 km au Nord-est de la Kisangani, a déclaré le Dr Vital Mondonge, chargé des épidémies au ministère de la Santé. Et d’ajouter, « Vingt cas ont été enregistrés, dont cinq décès ».

Selon la source, la prise en charge des malades est assurée par une structure locale du ministère de la Santé, appuyée par une équipe de Médecins sans frontières (MSF), a affirmé le Dr Mondonge.
« La situation semble être sous contrôle car, nous n’avons plus enregistré de nouveaux cas depuis deux semaines », a-t-il indiqué, disant que la surveillance de la maladie et la sensibilisation de la population ont été renforcées.

Des prélèvements effectués sur les malades pour détecter le virus responsable de la maladie ont été envoyés dans un laboratoire à Bunia, à environ 200 km à l’Est.
« Nous attendons les résultats des analyses qui peuvent prendre plusieurs semaines », a précisé le Dr Mondonge. En octobre 2006, l’Organisation mondiale de la santé avait fait état d’une « probable éruption » enregistrée. Considérée par l’OMS comme une maladie re-émergente, la peste est extrêmement contagieuse, transmise par voie respiratoire ou contact avec des sécrétions.

Par REGINE KIALA

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !