Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

BDOM/Budjala : pas de centre de dépistage du Vih/Sida - 18/02/2008 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Au-delà des activités de routine réalisées par le Bureau Diocésain des Oeuvres Médicales (BDOM) de Budjala (à 175 km de Gemena) dans la province de l’Equateur, cette structure de l’Eglise catholique n’est pas encore en mesure de prendre en charge les personnes vivant avec le VIH/Sida (PVV), rapporte caritasdev.cd. Et pourtant, le diocèse de Budjala compte environ 1.070.000 habitants, répartis sur une superficie de 50.000 km². «Jusque là, nous ne faisons que sensibiliser la population contre le VIH/Sida dans nos zones de santé.

Il n’y a pas de centre de dépistage, pas de prise en charge des PVV, même pas un programme de lutte contre la transmission du VIH de la mère à l’enfant. Pour faire le dépistage, il faut envoyer les gens à Gemena», a déploré la sœur Jacqueline Ziki, directrice du BDOM/Budjala. Qui compte six hôpitaux généraux de référence réparties dans six zones de santé (ZS), huit centres de santé fonctionnant dans les paroisses, y compris un centre nutritionnel de supplémentation (CNS) qui n’est pas fonctionnel. Les activités de routine y sont réalisées, même si ces structures de santé ont besoin d’être réhabilitées et de recevoir notamment des lits ainsi que des matelas pour l’hospitalisation des malades. Par ailleurs, deux zones de santé ne sont pas appuyées.

Il s’agit de la zone de santé de Bominenge (à 210 km de Budjala) et celle Dage (à 320 km de Budjala). La directrice du BDOM/Budjala en appelle donc à l’appui d’autres partenaires. « Le BDOM travaille avec Memisa Belgique qui appuie nos zones de santé en médicaments, matériels et primes de performance au personnel », a souligné Sr Ziki. Mais, l’absence d’un dépôt pharmaceutique dans le diocèse semble minimiser l’impact de cet appui en médicaments, face à l’immensité de la demande.

Par DIOSSO OLIVIER

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !