Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Réduction du taux élevé de la mortalité maternelle et infantile : l’Unicef propose le continuum des soins de santé - 28/02/2008 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

«Un continuum des soins de santé pour la mère, le nouveau-né et l’enfant », telle est la stratégie que propose l’Unicef pour réduire le taux élevé de la mortalité maternelle et infantile. Dans son nouveau rapport sur la situation des enfants, l’Unicef souligne que le continuum regroupe de modules d’interventions sanitaires essentielles pour la mère, le nouveau-né et l’enfant. Cette continuité des soins de santé inclu la période pendant la grossesse, l’accouchement, les périodes post-natale et néonatale, ainsi que l’enfance et l’adolescence.

Le continuum des soins de santé pour la mère, le nouveau-né et l’enfant présente des avantages, dans la mesure où chaque intervention est réalisée à l’étape précédente. A titre illustratif, l’octroi des services intégrés aux adolescentes se traduit par une réduction du nombre de grossesses non désirées ou non planifiées. Un autre bénéfice de continuum des soins de santé repose sur le fait que l’accès à un personnel soignant compétent avant, pendant et immédiatement après la naissance réduit le risque de décès ou d’incapacités aussi bien pour la mère que pour son bébé.

Dans la continuité des soins, les consultations médicales sont aussi à promouvoir. Pour l’Unicef, ces consultations sont importantes pour les mères. Elles leur permettent d’éviter des problèmes pendant la grossesse et les aident à bénéficier des soins de qualité pendant l’accouchement.
L’étude de l’Unicef relève que deux dimensions des prestations de soins déterminent le continuum des soins maternel, néonatal et infantile. Ces deux dimensions sont le temps et le lieu. La première consiste à fournir des services essentiels aux mères et aux enfants pendant la grossesse, l’accouchement et la période post-partum, le début de l’enfance et la petite enfance.

L’Unicef reconnaît que l’attention prioritaire accordée à l’élément temps résulte du constat selon lequel c’est pendant la période de la naissance, avant, pendant et après l’accouchement que les risques de mortalité et de morbidité sont les plus élevés tant pour la mère que pour l’enfant.
S’agissant de la deuxième dimension, à savoir le lieu, il faut relier les prestations des services essentiels au sein d’un système des soins de santé primaires intégrant le foyer, la communauté ainsi que les soins de proximité et en établissement.

Au-delà des facteurs temps et lieu, le rapport de l’Unicef sur la situation des enfants dans le monde, édition 2008, précise que le concept de continuum des soins de santé se fonde également sur le fait que les décès de mères, de nouveau-nés et d’enfants ont en commun un certain nombre de causes structurelles similaires et interdépendantes.

Par REGINE KIALA

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !