Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

En visite d’inspection dans le Katanga : le ministre de la Santé constate une baisse sensible des cas de choléra - 11/03/2008 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Pour s’enquérir de l’évolution de la prise en charge et de la coordination de l’épidémie du choléra qui sévit dans la province du Katanga, le ministre de la Santé publique, Dr Victor Makwenge Kaput, a effectué du 5 au 8 mars 2008 une mission d’inspection dans la province cuprifère. Il était accompagné du représentant de l’OMS en RDC, Dr Jean-Baptiste Roungou. Aussitôt arrivé à Lubumbashi, il s’est rendu à la division provinciale de la santé où il a été informé de la situation de l’épidémie à travers deux présentations. La première présentation faite par le médecin inspecteur provincial a fait état de l’évolution de l’épidémie. Selon lui, en 2006, 5.302 cas avaient été enregistrés dont 144 décès, soit une létalité de 2,74%. En 2007, 14.220 cas dont 490 décès et une létalité de 2,13%.

En 2008, on enregistre déjà 6.222 cas, dont 133 décès avec une létalité de 2,13%. A titre illustratif, il a souligné que dans le centre de traitement de la commune de la Kenya à Lubumbashi, 1642 cas sont déjà enregistrés avec 27 décès, soit une létalité de 1,6%. A noter que plusieurs actions ont été menées pour améliorer la qualité de la prise ne charge des cas et la coordination de l’épidémie, parmi lesquelles l’installation des comités de coordination dans les villes de Likasi et de Lubumbashi qui sont dirigés par les maires des deux villes.

La deuxième présentation faite par le directeur de la direction de lutte contre la maladie (4ème direction du ministère de la Santé) a servi à évaluer les activités menées pour lutter contre la propagation du choléra. Il a, dans ce cadre, relevé les points forts et les points faibles de la lutte.
Au terme de sa tournée dans les centres de traitement du choléra, le ministre de la Santé a présidé une réunion au gouvernorat de province. Rassuré d’atteindre 0 cas de choléra au vu des avancés constatés jusque-là, il a félicité les professionnels de santé et les partenaires, notamment l’OMS et MSF pour tenter de freiner l’avancée de l’épidémie depuis son apparition. Pour lui, la tournée d’inspection dans ces deux grandes villes du Katanga a été un moment privilégié, de se rendre compte de l’ampleur de la catastrophe causée par l’épidémie de choléra et de mesurer ensuite l’urgente nécessité de réveiller les consciences et la solidarité communautaire par la mise en place des stratégies de mobilisation des responsabilités et de sensibilisation civique et populaire à la maladie.

Le ministre a fait savoir que cette tournée d’inspection apporte la réponse aux questions de savoir pourquoi donc le choléra a-t-il fait tant de morts au Katanga. Pourquoi le choléra a-t-il fait plus de décès qu’Ebola l’année dernière? Pourquoi le choléra a-t-il progressé avec tant de virulence à Likasi et à Lubumbashi, en particulier ?

Selon lui, la réponse est, en effet, l’absence de mobilisation générale et de sensibilisation civique et populaire couplée à une prise en charge. Sur-le-champ, il y a eu la remise des fiches de souscription pour renforcer les actions de mobilisation sociale.

Par Reymond Reymond Senga Kosi

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !