Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Sénégal : Lutte contre le VIH/Sida ; le condom féminin vulgarisé à Ziguinchor - 09/04/2008 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La cellule régionale de la Fédération nationale des Associations Féminines du Sénégal (Fafs) s’investit dans la promotion du préservatif féminin (Femidon) à Ziguinchor. Elle a organisé une session de formation au profit d’une vingtaine de femmes, leaders d’organisations féminines de la région, afin qu’elles maîtrisent les techniques de négociation pour l’acceptation du préservatif féminin dans le couple et la société. Ces dernières sont en train d’être initiées à Ziguinchor aux nouveaux concepts et enjeux liés au genre et à la lutte contre le VIH/Sida.

Selon sa présidente, Mme Sonko née Tacko Daffé, la cellule locale de la Fafs a l’ambition d’amener les femmes de la région à s’approprier le préservatif féminin pour se protéger du Sida et de fait, mettre leurs familles à l’abri de cette pandémie.
L’objectif des trois jours de formation à l’intention de 20 femmes, leaders d’organisations féminines était de les doter d’outils d’analyse de disparités de genre, dans la lutte contre le Sida.

Elles devraient également être capables d’animer des activités de sensibilisation et de démultiplier les formations, jusque dans les hameaux les plus reculés. « Choisies comme des relais, elles doivent informer et conscientiser les populations à tous les niveaux pour un changement de comportements, en faveur de l’utilisation du préservatif féminin, de son acceptation dans les couples et les familles », a indiqué Mme Tavarez Dassouza née Florence Coly, membre de la Fafs. Elle a invité les hommes à adhérer à ce que Mme Binta Ly (représentant la présidente nationale de la Fafs à cet atelier de formation) a appelé le « projet d’acceptation du Femidon dans les couples et la société ».

Ce programme a été initié par la Fédération nationale des associations féminines du Sénégal, avec l’Alliance nationale de lutte contre le Sida (Ancs).

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !