Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Le paludisme tue des enfants qui pourraient être sauvés - 25/04/2008 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Alors que nous célébrons la Journée mondiale du paludisme ce 25 avril, 3000 enfants vont mourir de cette maladie dans les prochaines vingt-quatre heures. Cette année, le paludisme – encore appelé malaria - tuera plus d’un million d’individus. Face à ces chiffres effarants, on pourrait aisément se sentir impuissant et en conclure que le paludisme n’est qu’un problème de plus dont l’ampleur et la complexité nous dépassent. La réalité est toute autre: on peut prévenir le paludisme, tout simplement en évitant la piqûre du moustique.

A la fin des années 90, la communauté internationale a pris la résolution de remporter la bataille contre le paludisme. Au titre des objectifs du Millénaire pour le développement et du partenariat ‘Halte au paludisme’, gouvernements, organisations internationales et ONG se sont engagés à réduire la morbidité et la mortalité associées à la maladie de moitié d’ici 2010, ainsi qu’à intensifier de façon spectaculaire les programmes de traitement et de protection au bénéfice des populations à risque. Ces ambitions sont réalisables et, déjà, d’énormes progrès ont été accomplis mais il faut encore accentuer l’effort.

Les moustiques vecteurs du paludisme piquent et transmettent ainsi l’infection entre le crépuscule et l’aube, quand les groupes les plus vulnérables – notamment, les enfants de moins de cinq ans – sont couchés. Par conséquent, les moustiquaires imprégnées d’insecticide constituent la défense la plus efficace, pour un coût très modeste.

Depuis 2002, la Croix-Rouge et le Croissant-Rouge, en partenariat avec d’autres organismes, ont distribué plus de 12 millions de moustiquaires en Afrique subsaharienne et en Asie. Ces protections ont sauvé quelque 280 000 vies. Au Rwanda, par exemple, l’introduction de traitements performants et les distributions massives de moustiquaires ont réduit la morbidité et la mortalité associée au paludisme de deux tiers en deux ans seulement.

Une étude effectuée récemment en Sierra Leone à l’issue d’une distribution de moustiquaires à l’échelle nationale a révélé une augmentation du taux d’utilisation de vingt-trois pour cent après une seule visite de volontaire communautaire. Cela prouve que les interventions, très simples, des volontaires implantés au sein même des communautés locales ont un impact considérable.

Aujourd’hui, la Croix-Rouge et le Croissant-Rouge appellent la communauté internationale à accroître son soutien à de telles campagnes. Le coût d’une moustiquaire n’est que de 7 dollars américains environ, distribution et visites de suivi inclues.

Toutefois, si nous ne dégageons pas les ressources nécessaires, le prix à payer en termes économiques et humains continuera d’être énorme. Dans les pays où le paludisme est endémique, cette maladie représente près de quarante pour cent des dépenses de santé publique.

RSK & VCK

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !