Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

L’UNFPA recommande des investissements accrus pour la formation des sages-femmes - 05/05/2008 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La communauté internationale célèbre le 5 mai de chaque année, la Journée internationale de la sage-femme. C’est une occasion pour les Etats de rendre, non seulement hommage à ces femmes qui sauvent la vie des autres par leurs services, mais de penser à améliorer leurs conditions de vie pour un rendement meilleur. La directrice exécutive de l’UNFPA, Thoraya Ahmed Obaid, a rappelé dans son message de circonstance.

« Chaque jour, les sages-femmes sauvent la vie des femmes en rendant l’accouchement sans danger. Les soins essentiels qu’elles leur prêtent avant, pendant et après l’accouchement garantissent qu’aucune femme ne meurt en donnant la vie», déclare la directrice exécutive de l’UNFPA dans son message. En cette journée, précise-t-elle, l’UNFPA rend hommage au travail des sages-femmes dans le monde entier et demande des investissements accrus pour les former et les retenir là où elles sont les plus nécessaires. Car, lorsque les femmes sont en bonne santé, les familles le sont aussi. Et quand les familles sont en bonne santé, le bien-être des communautés et des nations s’améliore.

S’inscrivant dans la droite ligne pour atteindre les objectifs du millénaire pour le développement, Mme Thoraya Obaid fait savoir que, l’UNFPA, de concert avec ses partenaires, commence un nouveau programme pour promouvoir la profession de sage-femme partout dans le monde. « A chaque minute, explique-t-elle, une femme meurt en accouchant. Nous pouvons sauver ces femmes en introduisant des sages-femmes dans leurs communautés. En investissant dans les sages-femmes, les gouvernements peuvent assurer l’accès universel à la santé reproductive et à l’objectif du Millénaire pour le développement 5, à savoir, améliorer la santé maternelle ».

Aussi souligne-t-elle le besoin urgent de 334 000 sages-femmes ressenti au niveau mondial.

Abordant l’angle des droits et de la dignité humaine, Mme Thoraya Obaid en appelle à une motivation des sages-femmes, souvent contraintes de travailler dans des conditions difficiles, pour sauver la vie des femmes. « Quand elles ont la formation et le soutien appropriés, les sages-femmes offrent le moyen le plus rentable et de la plus haute qualité d’assurer la santé maternelle et néo-natale », affirme-t-elle.

Mme Thoraya Obaid rappelle également que les sages-femmes dispensent des soins aux femmes durant la grossesse, l’accouchement et la période post-natale. En cas de complications de la grossesse et d’urgences, les sages-femmes remplissent des fonctions capitales qui sauvent la vie des patientes. Elles dispensent une information et des services en matière de santé reproductive, y compris la planification familiale, ce qui permet aux femmes d’attendre davantage avant la prochaine naissance.

Pour conclure, Mme Thoraya indique qu’aujourd’hui, l’UNFPA renouvelle son appui à la mise en place de soins de la sage-femme qui soient de haute qualité, car c’est un moyen de réduire la mortalité maternelle et néo-natale et d’édifier des familles, des communautés et des nations en bonne santé.

Par Raymonde Senga Konsi

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !