Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre les maladies infantiles : campagne de vaccination intégrée 2008 - 6 157 848 enfants ciblés par le PEV - 12/05/2008 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Programme Elargi de Vaccination (PEV) cible environ 6.157.848 enfants pour la campagne intégrée 2008. Ces enfants, selon leur âge, seront vaccinés contre la poliomyélite (de 0 à 59 mois), supplémentés en vitamine A (de 6 à 59 mois) et déparasités au mebendazole (de 12 à 59 mois).

Au cours d’un briefing organisé à l’intention des professionnels des médias, le directeur adjoint du PEV, Dr. Paul Lame, a précisé que cette campagne concerne 236 zones de santé situées dans les provinces qui longent le fleuve Congo et ses affluents, à savoir le Nord du Katanga, Kinshasa, le Bas-Congo, le Bandundu, l’Equateur, la province Orientale, le Maniema et le Sud-Kivu. Basée sur la stratégie porte à porte, elle se déroulera en deux phases : la première, du 15 au 17 mai 2008, et, la seconde, du 12 au 14 juin 2008. D’où l’appel lancé aux parents pour faciliter la tâche des vaccinateurs.

A noter que la vaccination permet d’éviter les maladies qui peuvent conduire les enfants à la mort ou à l’infirmité.

Campagne synchronisée avec le Congo Brazzaville

En outre, le directeur adjoint du PEV a fait savoir que la campagne de vaccination intégrée sera synchronisée avec la République du Congo.

Pour lui, la répétition des campagnes de vaccination se justifie du fait que le poliovirus sauvage continue encore à circuler en RDC et dans les pays voisins.

Par contre, ajoute-t-il, la supplémentation en vitamine A et le déparasitage à répétition ne constituent la conséquence de l’ampleur de la carence en vitamine A avec une prévalence de 61% et de la verminose chez les enfants.

Au-delà de la communication sur la campagne de vaccination 2008, d’autres intervenants ont instruit les professionnels des médias sur l’aperçu du poliovirus sauvage et les défis à relever en RDC, les défis majeurs de la vaccination supplémentaire (AVS).

La Commission nationale de mobilisation sociale a également exprimé ses attentes vis-à-vis des médias.

Par Raymonde Senga Kosi

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !