Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

61ème assemblée de l’OMS : de nouvelles priorités en matière de santé publique - 22/05/2008 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La soixante et unième assemblée mondiale de la Santé s’est ouverte le lundi 19 mai 2008 à Genève. Les représentants de 193 pays ont examiné la situation sanitaire et fixé des priorités nouvelles pour l’Organisation Mondiale de la Santé. Cet événement marque la soixantième année de l’effort de collaboration internationale visant à atténuer la charge de morbidité dans le monde. Les participants vont définir les nouvelles priorités mondiales en matière de santé.

Le Dr Chan n’a pas cherché à dissimuler les défis sanitaires à relever aussi bien en ce qui concerne les anciennes affections que les effets sur la santé qu’aura le changement climatique. Elle a fait le point des progrès mitigés concernant l’éradication de la poliomyélite et exprimé l’espoir de pouvoir surmonter les obstacles économiques qui entravent parfois les efforts en vue de nouvelles réalisations en santé publique.

Selon un communiqué de l’OMS, elle a considéré les trois crises qui se profilaient à l’horizon. La crise due à l’augmentation rapide des prix des denrées alimentaires est déjà apparente et pourrait saper les fondements de la santé et de la nutrition. Le changement climatique est une crise en devenir qui devrait provoquer des sécheresses, des inondations et des tempêtes tropicales nouvelles, toutes nécessitant une aide humanitaire accrue. Dans ces deux cas, les pauvres sont les plus exposés. Une troisième crise, la grippe pandémique, menace aussi l’avenir de l’humanité.

Les problèmes de santé actuels constituent déjà un lourd fardeau pour les nations et les ressources.

Alors que les décès dus au sida ont diminué ces deux dernières années, pas moins de 33,2 millions de personnes vivent avec le Vih/sida, et 2,5 millions ont été infectées au cours de la seule année 2007. Pour le Dr Chan, «nous n’arrivons pas encore à maîtriser cette épidémie dévastatrice et impitoyable.»

Les progrès de la lutte antituberculeuse se poursuivent, mais le problème de la tuberculose à bacilles multirésistants a atteint un niveau sans précédent. Pour le Dr Chan, «une généralisation de cette forme de la maladie constituerait un revers très sérieux.» Les efforts en faveur de l’éradication de la poliomyélite sont également complexes. En Afrique, une «recrudescence dramatique» de cette souche a pu être constatée dans les états du nord du Nigéria, alors que d’autres pays africains ont du mal à éliminer les poliovirus réintroduits il y a deux ans. Pour le Dr Chan, «nous devons absolument mener à bien l’éradication et ne pas laisser le succès nous filer entre les doigts.»

Ailleurs, de longues luttes contre de nombreuses maladies donnent des résultats plus encourageants. De «solides progrès» sont enfin obtenus dans la lutte contre le paludisme, a souligné le Dr Chan.

Plusieurs pays africains ont fait état d’améliorations rapides concernant aussi bien la morbidité que la mortalité. Les programmes de vaccination ont permis d’abaisser la mortalité de l’enfant en dessous de dix millions de décès par an pour la première fois au cours des dernières décennies.

Le traitement à domicile de la pneumonie la maladie qui fait le plus de victimes chez le jeune enfant, s’est révélé aussi efficace, et peut-être plus sûr, que les soins hospitaliers d’après une étude coordonnée par l’OMS dont les résultats ont été publiés cette année.

Par REGINE KIALA

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !