Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Kinshasa : grève des médecins de l’hôpital sino-congolais de N’Djili 7 - 10/06/2008 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le corps médical de l’hôpital de l’amitié sino- congolaise est en grève depuis jeudi dernier. A la base de cette situation, le non respect de l’application du cahier des charges tel que proposé par le corps médical depuis décembre dernier. Conséquence, les malades sont abandonnés à eux-mêmes, constate radiookapi.net. Les revendications sont principalement liées aux conditions de travail. Un médecin travaillant dans cet hôpital n’a pas droit aux honoraires ou primes de transport, comme l’explique un médecin gréviste : « Le comité de gestion ne veut pas donner les honoraires aux médecins.

Chez nous, c’est une prime qu’on donne à la place. Jusqu’à ce jour, nous n’avons pas de prime de transport, alors que nous sommes chaque jour à l’hôpital». Certains malades affirment qu’aucun médecin n’est visible depuis le jeudi 5 juin dernier. D’après eux, ce sont les infirmiers qui assurent le suivi de la dose leur prescrite par les médecins avant le mouvement de grève. Par ailleurs, le nombre de ces infirmiers est réduit. D’après un stagiaire, il y a 17 infirmiers, dont 6 stagiaires, sans expérience : «Cette situation nous pénalise. Nous travaillons en collaboration avec les médecins. Souvent, les Chinois ne savent pas bien s’exprimer en français. C’est ce qui nous embête. Nous avons besoin de la présence des médecins pour mieux travailler». Par l’entremise de son administratif, le médecin directeur a laissé entendre qu’il était en concertation avec le corps médical avant de donner sa position.

Par Hilaire kayembe

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !