Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


Suivez-nous :


LES REVUES APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juin 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mars 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2019
Consulter la revue


BIBLIOTHEQUE MEDICALE

E. Pilly : Maladies infectieuses et et tropicales - Plus d'informationsL'E PILLY (26e édition 2018) est l'ouvrage de référence français en Infectiologie. Ouvrage collégial du Collège des universitaires de Maladies Infectieuses et Tropicales (CMIT), cette 26e édition 2018 a été entièrement remise à jour et, pour la première fois, est en quadrichromie avec une maquette modernisée et une iconographie très riche et didactique... Plus d'informations


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Paludisme : nouvelle possibilité d’empêcher le moustique d’arriver à maturité - 06/06/2008 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Des scientifiques britanniques ont mis au point un traitement qui empêcherait le moustique Plasmodium falciparum, vecteur du paludisme, responsable de plus d’un million de morts chaque année, d’atteindre la maturité sexuelle, rapporte lundi la revue en ligne Plos Biology. L’AFP rapporte que ces chercheurs de la faculté d’hygiène et de médecine tropicale de Londres (LSHTM) ont identifié une enzyme qui agirait sur la production de gamètes matures chez le moustique. Celles-ci sont essentielles pour la transmission du paludisme lorsque le moustique pique l’homme.

Dans un communiqué, le responsable de l’équipe, le Dr David Baker, l’enzyme ainsi découverte est essentielle pour le développement de ces gamètes. « En travaillant avec des parasites génétiquement modifiés, plus des inhibiteurs de cette enzyme, nous avons démontré qu’il était possible de bloquer l’étape sexuelle dans le cycle de vie du Plasmodium falciparum » souligne-t-il en précisant que cela a des implications importantes concernant la lutte contre le paludisme. « Car si l’on peut mettre au point un produit visant ce stade de la vie du moustique, combiné à un médicament curatif, cela représenterait une nouvelle approche importante pour contrôler la transmission du paludisme », estime encore le Dr Baker.

Par Raymonde Senga Kosi

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !