Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Fièvre hémorragique virale à l’Equateur : suspicion dans la zone de santé de Boende - 23/06/2008 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le sous-bureau de l’OMS basé à Mbandaka (Equateur) a fait état le 2 juin 2008, d’une évolution inquiétante de la notification des cas suspects de Fièvre Hémorragique Virale (FHV) à l’Hôpital Général de Référence (HGR) de Boende, dans le district de la Tshuapa. En effet, selon le rapport hebdomadaire des activités « action sanitaire en situation de crise en RD Congo », du 23 mai au 13 juin 2008, 4 cas suspects de FHV ont été enregistrés dont 4 décès.

L’unique cas, le 4ème qui était suivi en isolement est décédé dans la nuit du 12 au 13 juin 2008, ramenant le taux de létalité à 100%. Le rapport affirme que tous ces cas proviennent de l’aire de santé de Boende II, dans la zone de santé de Boende. Deux cas sur quatre se trouvent dans la tranche d’âge inférieure à 5 ans, tous de sexe masculin, tandis que les deux autres de sexe féminin se situent entre 18 et 25 ans. L’on souligne également que L’OMS a assuré l’appui technique, financier et logistique, facilitant ainsi le transport des équipes d’experts venues de Kinshasa et, d’autres parties de Mbandaka, chef- lieu de la province de l’Equateur pour atteindre Boende, localité située à 444 km à l’E st de Mbandaka. Le rapport note, en outre, que l’OMS a fourni 3 kits basics et d’autres médicaments essentiels à l’hôpital de Boende pour améliorer la prise en charge des malades ainsi que les matériels de protection. Des échantillons ont été prélevés et envoyés au laboratoire de CDC-Atlanta aux Etats-Unis d’Amérique, mais les résultats ne sont pas encore connus. D’autres partenaires, tels que L’UNFPA, Médecins sans frontière Belgique (MSF-B), et ECHO ont apporté également leur appui à la surveillance de cette suspicion de fièvre hémorragique virale de Boende.

Par Raymonde Senga Kosi

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !