Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Appui du PNUD/Fonds mondial à l’ONG FOSBES - 09/07/2008 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le coordonnateur provincial du PNMLS, Dr Elombe, a procédé le samedi 28 juin 2008 dans la commune de Mont Ngafula au lancement du projet de lutte contre le Sida et de prise en charge des Personnes vivant avec le VIH (PVV). Appuyé par le PNUD/Fonds mondial, le projet est exécuté par la Fondation des œuvres pour la solidarité et le bien-être social (FOSBES) dans la zone de santé Mont Ngafula I. Le projet, qui dure six mois, vise la prise charge de 35 PVV surtout sur le plan nutritionnel.

Lors de la cérémonie de lancement du projet, un homme et une femme vivant avec le VIH ont témoigné du calvaire qu’ils ont vécu avant de connaître leur statut sérologique et accéder, par la suite, aux ARV.

Leur message a consisté à un appel à la population d’adopter des comportements responsables vis-à-vis de la maladie et de se faire dépister afin de connaître leurs statuts sérologiques pour non seulement se prévenir, mais aussi prévenir les autres. Car, ont-ils dit, le Sida est une réalité.

Expliquant le projet, le président de l’Ong FOSBES, Erick Ngoie Tshilolo, a indiqué qu’il s’exécute dans la zone de santé de Mont Ngafula I qui comprend 16 aires de santé dont 8 rurales et 8 autres semi urbaines.

Il a justifié le choix porté à cette zone de santé par des comportements à haut risque observés dans les différentes aires de santé : les jeunes filles sont prématurément mères, les maisons de passe avec la présence des professionnelles de sexe dans certains coins, notamment le marché Matadi Kibala et la quasi absence des structures qui opèrent dans la zone et le manque de financement en faveur de celles qui existent pour couvrir les activités de lutte contre le Sida.

L’innovation

Outre la sensibilisation, M. Erick Ngoie a souligné que le projet, qui dure six mois, vise l’implication de 900 leaders communautaires et institutionnels en vue de prévenir la propagation du VIH et pour le changement de mentalité. A travers les campagnes qui seront menées dans ce sens, 20.000 préservatifs seront distribués et les bénéficiaires seront instruits sur leur usage correct et durable.

Aussi, a-t-il insisté sur l’innovation qu’apporte le projet dans la zone de santé Mont Ngafula I. En effet, le projet va prendre en charge nutritionnellement 35 PVV identifiées et mettre à contribution 5 assistants sociaux pour couvrir les activités des visites à domicile.

Dans ce cadre, le kit alimentaire à remettre chaque mois aux PVV est composé de haricots, de riz, de sucre, d’huile et de farine de maïs. La première remise a eu lieu lors du lancement du projet. Le coordonnateur provincial du PNMLS a remis, à titre symbolique, un kit à une PVV. A travers ce projet, la FOSBES entend soulager tant soit peu la charge alimentaire des PVV.

M. Erick Ngoie a également relevé le partenariat entre les différents centres médicaux de la zone de santé dont l’hôpital Monkole pour la prise en charge de PVV sur le plan médical. Présent à la cérémonie, Dr Engbanada, président national du Forum Sida (FOSI), une plate forme qui réunit des ONG de lutte contre le Sida, a encouragé l’initiative de FOSBES. Il a aussi présenté le coordonnateur provincial de FOSI/ Kinshasa. Lançant, pour sa part, le projet, le coordonnateur provincial du PNMLS, Dr Elombe, a expliqué les objectifs et les attentes du PNMLS ainsi que ceux des partenaires qui financent les différents projets.

Par Raymonde Senga Kosi

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !