Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Kisangani confrontée à la carence de sang - 14/07/2008 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les formations médicales de la capitale de la province Orientale décrient cette situation qui serait due au manque d’intrants pour le prélèvement et la qualification du sang. La situation est telle que pendant que la population court par-ci par-là à la recherche du sang, la coordination provinciale de transfusion sanguine ne dispose d’aucune goûte de sang propre dans sa banque, rapporte radiookapi.net. Pour assurer les besoins en sang propre, il faut environ 60 pots de sang quotidiennement, selon le médecin coordonnateur du centre de transfusion sanguine.

Mais ce sang est introuvable, affirment les habitants de Kisangani et certains responsables des formations médicales. « C’est depuis vendredi qu’on est à la recherche du sang parce que ma tante est à l’Hôpital général de référence. Mais on a cherché partout, on n’a rien trouvé. Je suis venu ici à la banque de sang, ici non plus il n’y a rien », affirme un habitant. Un autre témoigne : « La semaine passée ici, on vient de perdre une grande personnalité, à l’occurrence le médecin directeur de l’Hôpital général de Buta.

Parmi les causes de son décès, il y a aussi l’anémie qui a précipité sa mort. En tout cas, le sang n’est plus disponible dans la ville ». Selon le docteur Kabemba, coordonnateur du centre provincial de transfusion sanguine, son institution connaît de sérieuses difficultés. Elle n’est plus appuyée par le gouvernement central comme par le passé : «Nous manquons des intrants, nous voulons dire des poches de sang, le test pour que nous arrivions à qualifier le sang correctement. Jusque là, dans la ville, nous n’avons pas un partenaire uniquement pour la transfusion sanguine. Le gouvernement central qui nous venait en aide régulièrement par le passé, vient d’une manière irrégulière»

Par REGINE KIALA

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !