Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Province Orientale : l’hôpital général de Poko manque le personnel qualifié - 21/07/2008 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Cet hôpital est situé à plus de 600 kilomètres au nord de Kisangani. Selon son médecin directeur, l’institution fonctionne tant bien que mal grâce à l’appui de l’Unicef et de l’ONG Medair. Ses difficultés sont relatives notamment au manque de personnel qualifié et d’appui gouvernemental en médicaments, rapporte radiookapi.net. Selon le médecin directeur, le Dr Shaolinde, la difficulté quasi-permanente de cette formation médicale reste le manque des produits pharmaceutiques.

Il affirme que le gouvernement n’arrive pas à fournir des médicaments à son institution pour les soins des malades. Pourtant, ajoute-t-il, son établissement est le plus vaste de ce territoire d’environ 270.000 habitants. Le médecin directeur souligne toutefois que l’hôpital de Poko tient encore grâce aux interventions ponctuelles de l’Unicef et de l’ONG internationale Medair. C’est ce qui lui permet, un tant soit peu, de prendre les malades en charge. D’autres difficultés relevées par le médecin directeur sont le manque de formation et la sous-qualification du personnel soignant. Des 37 agents affectés au soin des malades, seuls 8 sont qualifiés. A cela s’ajoute la démotivation du personnel en général, faute de salaire ou en raison de l’irrégularité de la paie. Le Dr Shaolinde souhaite que le gouvernement prenne totalement cet hôpital en charge pour le bien des malades.

Par REGINE KIALA

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !