Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Premier succès de traitement par laser à crâne fermé de tumeurs de cerveau - 30/08/2008 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Des spécialistes français ont réussi à détruire des tumeurs métastatiques au cerveau avec un laser, sous contrôle en temps réel de l’opération de l’Imagerie par Résonance Magnétique nucléaire (IRM) sans ouvrir la boîte crânienne. «C’est la première fois que l’on utilise une technologie laser en intracrânien, c’est-à-dire le crâne totalement fermé, associe à un contrôle IRM en temps réel pour éviter les dégâts collatéraux,» a affirmé vendredi à l’AFP le Dr Alexandre Carpentier (hôpital Pitié-Salpetrière, Paris) qui a dirigé l’équipe de spécialistes de cette «première mondiale en neurochirurgie» selon l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris.

L’intervention a été réalisée sous anesthésie locale dans la boite crânienne par un petit trou de 3 mm par lequel une fibre optique équipée d’un laser a été introduite. Huit malades, restés conscients pendant l’intervention, ont participé à cet essai clinique mené sous l’égide de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps). Les premiers cas sont parus dans la revue américaine Neurosurgery. «Les patients souffraient de métastases cérébrales provenant de différents cancers -du poumon et du sein majoritairement- devenues résistantes aux traitements (chimiothérapie, radiothérapie, radiochirurgie...) et inopérables dans leur état sous anesthésie générale», a précisé à l’AFP le Dr Carpentier. Il juge les résultats «concluants», «sans aucune complication (oedème, épilepsie)» et avec «dans six cas de traitements complets des métastases, cinq qui n’ont toujours pas de récidives depuis neuf mois en moyenne».

Par Véron-Clément Kongo

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !