Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Vaccination antitétanique : l’Unicef/ RDC en partenariat avec l’Unicef/ Russie - 08/09/2008 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La RDC fait partie de 57 pays concernés par ce problème de santé publique. Elle a décidé d’éliminer le tétanos maternel et néonatal d’ici l’an 2009 à travers une campagne de Vaccination AntiTétanique (VAT) en 3 phases en soutien aux autres stratégies. Le but de cette campagne de vaccination des filles et des femmes est de contribuer à l’élimination du Tétanos Maternel et Néonatal (TMN) en RDC.

L’objectif est de mobiliser toutes les filles et femmes de 14 à 49 ans pour qu’elles profitent de cette campagne de vaccination devant renforcer leur protection et celle de leurs bébés contre le tétanos. Mais également, de vacciner au moins 80% des femmes avec au moins 2 doses de vaccin antitétanique au terme de 3 phases dans les zones de santé à haut risque de tétanos néonatal (TN). Ce vaccin est distribué gratuitement.

Pour récolter plus des fonds, l’Unicef/ RDC a organisé le vendredi 5 septembre 2008 au ministère des Affaires sociales et Action humanitaires, une rencontre avec la presse. Ce, en vue d’annoncer le partenariat avec l’Unicef/Russie pour renforcer la lutte antitétanique.

Selon le responsable de l’Unicef/Russie, Alexander Fesenko, sa délégation est composée des membres du produit Pompers. « C’est pour sensibiliser les congolaises afin d’acheter ce produit qui est destiné à l’enfant. Car, l’achat d’un pompers vaut un vaccin antitétanique», a-t-il expliqué. Pompers va octroyer cette ressource au siège de l’Unicef qui, à son tour, va le distribuer suivant le pays. La RDC va en bénéficier vu l’urgence de l’éradication de cette pandémie.

Pour la consultante chargée de tétanos, Fedorove Oxana, 201 zones de santé sur les 515 que compte la RDC sont à haut risque. En 2007, la campagne de vaccination a couvert 51 zones de santé.

Cette année, 150 zones de santé vont bénéficier de cette campagne de vaccination en 3 phases. Ces 150 zones de santé sont réparties en 9 provinces du pays, à l’exception de Bas-Congo et Kinshasa.

La campagne de vaccination seule ne suffit pas pour éliminer le tétanos néonatal. D’autres stratégies sont préconisées pour y arriver. Il y a la promotion des accouchements dans des conditions hygiéniques, la surveillance du tétanos surtout au niveau communautaire pour détecter et rapporter les cas et le renforcement de la vaccination de routine pour les femmes enceintes et les enfants de 0 à 11 mois.

Pour savoir si le tétanos maternel et néonatal est éliminé en RDC, un an après toutes les campagnes de vaccination dans les 201 zones de santé, une équipe de l’OMS va procéder à une évaluation dans le pays en utilisant une méthodologie dite «contrôle de la qualité des dots».

Par REGINE KIALA

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !