Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

13ème réunion annuelle lèpre et tuberculose : allègement de la charge de ces pandemies - 22/09/2008 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les travaux de la 13ème réunion annuelle des programmes nationaux lèpre et tuberculose se sont clôturés le samedi 20 septembre 2008. Cadre choisi pour la circonstance, le centre catholique Nganda, situé dans la commune de Kintambo. Pendant six jours, les participants ont réfléchi sur le thème : «L’allègement de la charge de la lèpre et le contrôle de la tuberculose, dans le contexte de la stratégie de renforcement du système de santé». A l’issue des travaux, les participants, médecins pour la plupart, ont formulé quelques recommandations.

Au gouvernement central, ils ont recommandé, entre autres, la création, avant la fin du mois d’octobre, d’un comité de suivi des recommandations qui venaient d’être formulées ; la vulgarisation des procédures de gestion des médicaments ; l’organisation d’un atelier d’élaboration des supports d’informations ayant trait à la lèpre et à la tuberculose…

Ils ont demandé au ministère de la Santé d’allouer un budget conséquent à la mise en œuvre de la stratégie de renforcement du système de santé.

Aux différentes provinces, les participants à la 13ème réunion annuelle ont aussi formulé des recommandations particulières. Parmi celles-ci, la transmission au niveau national, des inventaires en médicaments antituberculeux et consommations de la base.

Selon les organisateurs de cette réunion, la lutte contre les deux endémies ci-haut citées, ne peut se faire sans un apport conséquent des ressources humaines.

A signaler que depuis la fin de l’année 2007, le seuil d’élimination de la lèpre a été atteint au niveau national, soit un taux de prévalence de 0,97 % pour 10.000 habitants. Quatre provinces sur onze demeurent encore endémiques à ce jour. A savoir, les provinces du Bandundu, Equateur, Katanga ainsi que la province Orientale.

En ce qui concerne la tuberculose, la couverture totale de 100 % doit être relativisée, compte tenu de l’étendue du pays et de la dispersion de la population dans certaines provinces. Toutefois, la participation de certaines structures et de tous les personnels soignants peut occasionner un rapprochement de cette couverture totale.

Pour Jean-Honoré Miakala Mia Ndolo, secrétaire général à la Santé qui représentait le ministre à la cérémonie de clôture, toutes les recommandations formulées en l’endroit du gouvernement central vont bien lui parvenir par le biais du Ministère de la Santé.

OLIVIER KAFORO (STAGIAIRE)

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !