Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

L’OMS, l’UNICEF, UNFPA et la Banque mondiale unis pour améliorer la santé maternelle - 30/09/2008 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Au cours des cinq prochaines années, l’OMS, l’UNICEF, UNFPA et la Banque mondiale comptent renforcer l’aide aux pays ayant la plus forte mortalité maternelle. « Nous aiderons les pays à renforcer leurs systèmes de santé pour réaliser les deux cibles de l’OMD N° 5, à savoir réduire des trois quarts le taux de mortalité maternelle et parvenir à l’accès universel aux soins de santé génésique d’ici 2015. Nos efforts communs contribueront aussi à atteindre l’OMD4 : réduire la mortalité de l’enfant», pensent ces agences.

Dans une déclaration conjointe datant du 25 septembre, l’OMS, l’UNICEF, UNFPA et la BMaffirment, qu’ils s’engagent conjointement à intensifier leur appui aux pays pour réaliser le cinquième objectif du Millénaire pour le développement «Améliorer la santé maternelle» – objectif pour lequel ils constatent qu’il y a moins de progrès.

Chaque minute qui passe, une femme meurt d’une cause liée à la grossesse ou à l’accouchement, ce qui représente plus de 500 000 femmes chaque année. Et chaque année, plus d’un million de nouveaux-nés meurent au cours de 24 premières heures de vie faute de soins de qualité. La mortalité maternelle est la principale inégalité en santé dans le monde : 99% des décès maternels se produisent dans les pays en développement – la moitié en Afrique. Une femme nigérienne a une chance sur sept de mourir d’une cause liée à la grossesse alors qu’une femme suédoise a une chance sur 17 400.

Heureusement, la grande majorité des décès de mères et de nouveaux-nés peuvent être évités au moyen d’interventions à l’efficacité avérée pour faire en sorte que chaque grossesse soit désirée et que chaque naissance soit sans risque.

Les Nations Unies s’emploient avec les gouvernements et la Société civile à renforcer les capacités nationales pour évaluer les besoins et faire en sorte que les plans de santé soient axés sur les OMD et sur les résultats, chiffrer les plans nationaux et mobiliser rapidement les ressources nécessaires. Mais aussi pour développer des services de santé de qualité enfin de garantir un accès universel aux services de santé génésiques et notamment la planification familiale, l’assistance d’un personnel qualifié lors de l’accouchement et des soins obstétricaux et néonatals d’urgence, en assurant des liens avec la prévention et le traitement du VIH et répondre à un besoin urgent en personnel de santé qualifié, sages-femmes notamment.

Ils se sont unis pour s’attaquer aux obstacles financiers à l’accès aux services, en particulier pour les plus pauvres, s’attaquer aux causes sous-jacentes de la mortalité et de la morbidité maternelles, y compris l’inégalité entre les sexes, le faible accès à l’éducation – surtout pour les filles, les mariages précoces et les grossesses d’adolescentes; renforcer les systèmes de suivi et d’évaluation.

Le temps est compté d’ici 2015, aussi les Etats membres doivent fournir des efforts pour intensifier leurs efforts en vue d’instaurer la santé génésique, maternelle et néonatale.

Par REGINE KIALA

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !