Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Nord Kivu : flambée de choléra dans la zone de santé de Ngungu - 11/10/2008 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Selon le rapport hebdomadaire des activités «Action sanitaire en situation de crise en RDC » publié par l’OMS, la province du Nord-Kivu connaît une flambée de choléra dans la zone de santé de Ngungu. En effet, pendant la semaine 39, cette ZS a enregistré 135 cas de choléra avec 20 décès, soit un taux de létalité de 14,8%, contre 53 cas et 7 décès à la semaine 38, soit un taux de létalité de 13,2%. Tous ces cas sont enregistrés parmi les déplacés internes qui ont fui les violents combats entre l’armée gouvernementale de la RDC (FARDC) et les troupes rebelles (CNDP) de Laurent Nkunda dans les territoires de Rutshuru et Masisi (Est de la RDC).

L’OMS a appuyé une mission d’investigation de l’équipe de la Division provinciale de la santé (DPS) à Ngungu et a envoyé, par la même occasion, du matériel de prélèvement d’échantillons des selles pour des analyses au laboratoire provincial AMI/Kivu. Les résultats de laboratoire confirment le diagnostic de choléra: vibrio cholerae, serotype OGAWA. Elle appuiera également la banque du sang du Nord-Kivu, dans le but de rendre disponible le sang qualifié et en quantité suffi sante pour la prise en charge, non seulement des blessés de guerre, mais aussi des femmes enceintes et des enfants pendant cette période où les personnels soignant et administratif des structures sanitaires publiques sont en grève. L’UNICEF, pour sa part, a fourni une assistance médicale (200 litres de Ringer lactate et 1000 sachets de SRO). Médecins Sans Frontières-France organise actuellement une riposte sur le terrain. Les humanitaires estiment à 20.000 le nombre des déplacés internes ayant fui l’insécurité et qui se trouvent sous la protection des casques bleus de la Mission de l’ONU en RDC (MONUC) dans la région de Ngungu. Ces déplacés vivent dans des conditions très précaires, sans vivres ni eau potable. Les personnes les plus vulnérables, en particulier les malades, les handicapés et les enfants ont besoin d’une aide urgente dans cette zone où il fait extrêmement frais en cette période de l’année.

Par Raymonde Senga Kosi

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !