Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Lubumbashi : des enfants naissent avec des malformations inexpliquées - 15/11/2008 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les 5 cas ont été enregistrés entre janvier et septembre 2008. Selon un médecin gynécologue obstétricien, il s’agit de l’absence totale ou partielle de la paroi abdominale antérieure. Autrement dit, les enfants naissent les intestins dehors. Les nouveaux-nés n’ont d’ailleurs pas survécu. Le Dr Kapya parle aussi de plusieurs cas d’enfants nés avec deux sexes, rapporte radiookapi.net Le Dr Kapya Mukeya affirme que les parents de ces malformés travaillent tous dans des entreprises minières. Pour lui, ces cas seraient dus au taux élevé de radioactivité dans les différents sites miniers : « Nous pensons que, certainement, il y a actuellement une augmentation des cas de malformation.

Dans une période lointaine, j’ai travaillé dans une autre formation de la place où il y a une plus grande maternité. Je n’avais jamais observé un seul cas de ce type de malformation pendant six ans. Donc, nous pensons qu’observer ce type de malformations sur un laps de temps très court interpelle. Il y a certainement un phénomène nouveau ici dans notre environnement. L’hypothèse qui nous vient à l’esprit, c’est qu’actuellement, il y a 300 Mining. Ce qui n’était pas le cas il y a 15 ou 20 ans. Nous pensons qu’il peut y avoir une relation entre l’extraction minière devenue très importante, et ce type de malformation. Mais, nous appelons à une étude plus globale au niveau de toutes les formations médicales du Katanga». Le Dr Kapya pense que le centre nucléaire de Kinshasa devrait superviser une opération de surveillance de radioactivité. Selon lui, les autorités devraient porter une attention particulière à ce phénomène.

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !