Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Formation des pédiatres de Kinshasa sur le dépistage néonatal de la drépanocytose - 05/02/2009 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le dépistage néonatal et la prise en charge de la drépanocytose, ont été au centre du séminaire organisé par le Centre de formation et d’appui sanitaire (Cefa) à l’intention de 27 pédiatres et 4 paramédicaux venus de différents centres hospitaliers de Kinshasa. Animée par le Dr Léon Tshilolo, médecin directeur du centre hospitalier de Monkole, cette rencontre a bénéficié de la collaboration du Projet «Recherche en chimie hémétologique et lutte contre la drépanocytose/Cud/Ulb» Initié par le prof. Georges Engo des Cliniques universitaires de Kinshasa, avec l’appui de l’hôpital Erasme de Belgique, ce séminaire a pour but de préparer les praticiens à assurer une prise en charge précoce et efficace de cette maladie dans leurs différentes institutions.

Le Dr Tshilolo a souligné que l’anémie SS est une maladie héréditaire pour laquelle le personnel soignant devra utiliser le langage et des exemples pratiques du milieu.

Pour lui, la drépanocytose ne peut être transmise que lorsque tous les deux parents sont porteurs de l’hémoglobine S. Elle ne peut pas l’être seulement par la mère à l’enfant. Il a saisi l’occasion pour demander aux participants de faire attention aux erreurs dues aux faiblesses humaines et à l’interférence de la dernière transfusion, qui peut rendre difficile l’interprétation des résultats. Quant au prof Engo, il s’est penché sur les activités de son projet, lequel procède du dépistage néonatal de la drépanocytose dans quatre institutions médicales de Kinshasa. M. Edouard Muteba de la Pafoved (Plate-forme de formation, d’appui et de veille sur la drépanocytose) a parlé de l’expérience vécue en traçant le cheminement poursuivi depuis la sensibilisation des mamans à la consultation prénatale jusqu’à la vaccination et la prose en charge médico-sociale des enfants dépistés.

Le vendredi, 30 janvier dernier, la Pafoved a procédé à la vaccination de 70 enfants de 0 à 10 ans au CMMASS (Centre de médecine mixte et de l’anémie SS, situé à Yolo-Sud, dans la commune de Kalamu.

Par Stephane Etinga

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !