Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Kinshasa : Du matériel sanitaire remis aux comités d’hygiène des hôpitaux et écoles infirmières - 19/02/2009 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le ministre de la Santé publique, Augustin Mopipi, a procédé, samedi 14 février 2009 au Centre hospitalier Monkole, dans la commune de Mont-Ngafula, à la remise du matériel sanitaire aux responsables des comités d’hygiène des hôpitaux et écoles infirmières de Kinshasa qui collaborent avec la Cellule pour la promotion des pratiques d’hygiène «CEPPHY». Il s’agit du Centre hospitalier de Kingasani II, de l’hôpital Roi Baudouin 1er de Masina ; du Centre hospitalier d’Etat de Matete ; du Centre de santé mère et enfant de Ngaba, de la Clinique Eméraude ; de l’ISTM Kinshasa ; de l’IFAS ; de l’ITM N’Djili ; de l’ITM presbytérien de Matete et de l’ITM/ Mont-Amba.

Dans sont mot de circonstance, Augustin Mopipi a encouragé les actions de la CEPPHY, tout en soulignant qu’elles se situent dans le cadre de l’un des objectifs de son ministère, à savoir : la promotion de l’hygiène et de l’assainissement. Il a saisi cette occasion pour annoncer le lancement prochain de la campagne à ce sujet à travers les institutions sanitaires du pays. Par ailleurs, le ministre a demandé aux partenaires de la santé d’harmoniser leurs interventions pour les adapter au programme du gouvernement en la matière. Il leur a proposé de se mettre ensemble, afin d’élaborer des stratégies devant donner des résultats palpables.

Prenant la parole au cours de cette cérémonie qui s’est déroulée en présence notamment de l’ambassadeur d’Espagne en RDC, Félix Costales, du bourgmestre de Mont-Ngafula, Olivier Saya, du médecin directeur du Centre hospitalier de Monkole, Léon Tshilolo et de la directrice de l’Institut supérieur des sciences infirmières de Monkole (ISSI), la coordinatrice de la CEPPHY, Mme Nicole Muyulu, a notamment mis l’accent sur la nécessité de mettre sur pied des comités d’hygiène dans les établissements de santé et d’intégrer aussi les cours d’hygiène dans les écoles infirmières. « Faire de l’hygiène une notion de bien commun permettrait à la RDC de porter haut son étendard et «Kinshasa-la-poubelle» d’aujourd’hui revêtirait son blason de «Kinshasa-la-belle» de jadis, a-t-elle déclaré.

Pour mémoire, la CEPPHY est un projet initié par l’ISSI en vue de l’amélioration de l’hygiène hospitalière et communautaire de Kinshasa et du Bas-Congo. Il est financé par l’Union européenne en partenariat avec l’Institut européen de coopération et de développement (IECD).

Par Stephane Etinga

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !