Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Du 4 au 6 Juin 2009 : campagne de supplémentation en vitamine A et déparasitage au mebendazole - 29/05/2009 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

En vue de renforcer la protection contre les infections, améliorer la vision et assurer une prévention de la malnutrition, le Pronanut va organiser, du 4 au 6 juin 2009 sur toute l’étendue de la RDC, une campagne de supplé-mentation en vitamine A et déparasitage au mebendazole. Le Programme national de nutrition (Pronanut) a organisé le mercredi 27 mai en la salle des réunions de l’Unicef, un briefing pour expliquer aux professionnels des médias les causes et les conséquences de la carence en vitamine A et de l’anémie. Il a été également annoncé l’organisation, du 4 au 6 juin prochain, de la campagne de supplémentation en vitamine A et de déparasitage au mebendazole.

Selon le Pronanut, la vitamine A qui sera administrée aux enfants de 6 mois à 5 ans, renforce la protection contre les infections, stimule la croissance, améliore la vision et assure une prévention de la malnutrition. Pour les enfants de 0 à 6 mois, les besoins en vitamines A sont couverts par le lait maternel donné exclusivement. Le mabendazole élimine les vers intestinaux et sera administré aux enfants de 1 à 5 ans. Le Pronanut a indiqué que les enfants de 0 à 11 mois ne doivent pas recevoir le mebendazole.

En effet, les prestataires vont passer de porte-à-porte pour donner aux enfants ces deux médicaments. Le Pronanut a affirmé que toutes les dispositions nécessaires ont été prises pour qu’au moins 10 millions d’enfants congolais soient vaccinés.

Ces produits qui sont administrés tous les six mois, renforcent l’immunité et la résistance contre les infections et intervient dans la fabrication des globules rouges par la mobilisation des réserves hépatiques du fer.

Par ailleurs, les effets de la carence en vitamine A et de l’anémie sur la population congolaise sont multiples, qu’ils soient visibles ou moins graves. Cependant, il y a une faible prise de conscience de la population sur l’importance et la gravité du problème de la carence en vitamine A et de l‘anémie. Une étude menée sur l’avitaminose A révèle que 61,1% d’enfants de 6 à 36 mois sont carencés en vitamine A. Situation très grave, car le seuil de l’OMS est de 20%.

Les parents doivent prendre conscience afin d’administrer aux enfants la vitamine A afin de contribuer à la réduction de la mortalité due à la diarrhée, à la rougeole et à d’autres maladies infectieuses.

A noter que la cérémonie du lancement de cette campagne sera organisée le 4 juin prochain au terrain municipal de Masina.

Par REGINE KIALA

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !