Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Malformations faciales : 215 opérés sur 555 malades enregistrés - 01/06/2009 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Venu de l’Afrique du Sud et d’ailleurs, le personnel bénévole hautement qualifié de l’Ong américaine « Operation Smile » vient de boucler sa mission de dix jours en République démocratique du Congo. Sur 555 malades enregistrés, 215 ont été opérés de malformations faciales. Du 21 au 31 mai 2009, l’ONG américaine « Operation Smile » a déployé d’intenses activités gratuites d’interventions chirurgicales à Kinshasa. Avec l’accord du ministère de la Santé publique, la clinique de Ngaliema a été choisie pour mener ces activités auxquelles s’est livrée cette équipe pluridisciplinaire d’environ cinquante personnes spécialistes, composée de chirurgiens, d’anesthésistes, de pédiatres, de dentistes, d’infirmiers, d’orthophonistes, de techniciens biomédicaux et autres bénévoles spécialisés.

Le principe de la mission de cette ONG est qu’aucun enfant, dans aucune communauté, ne devrait souffrir de l’isolement social causé par une malformation faciale corrigible.

Bien qu’ayant terminé sa mission, une équipe post-opératoire restreinte reste sur place pour suivre l’évolution de la santé des patients. Et si besoin est, l’ONG Operation Smile prévoit une deuxième intervention chirurgicale dans six mois, soit en décembre prochain. Surtout que son objectif est d’avoir un engagement permanent à longue durée.

Lors de sa première mission qui vient de se terminer, cette ONG a bénéficié de l’appui logistique du gouvernement congolais et des entreprises de la place, telles que la Bralima, à travers sa fondation. Il en sera certainement de même à la prochaine occasion. Car au cours d’une réception d’au revoir organisée, le jeudi 28 mai 2009 par la Fondation Bralima à son honneur, le personnel de cette ONG a été informé de la promesse du chef de l’Etat, Joseph Kabila, de supporter les frais d’embarquement et d’importation des matériels médicaux pour les prochaines réalisations. Conformément à sa devise « s’investir pour le bien-être », la Fondation Bralima fera autant, a promis le directeur des relations publiques, M. Henri Iyangwa.

Quant au représentant du ministère de la Santé publique, il a informé l’assistance de la signature d’une convention de trois ans entre le gouvernement congolais et cette ONG.

Par Véron-Clément Kongo

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !