Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre le paludisme : Caritas Congo renforce les capacités des microscopistes - 10/06/2009 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Il s’est tenu, du 3 au 8 juin 2009, au centre Lassalien de Kintambo, une formation des microscopistes. Organisé par la Caritas-Développement, en collaboration avec le PNLP (programme national de lutte contre le paludisme), cet atelier a regroupé 16 participants venus des provinces de la RDC. Il veut contribuer à l’amélioration de la prise en charge du paludisme par le renforcement des capacités des microscopistes.

Confirmation faite par Mme Brigitte Laishe, facilitatrice de l’atelier et biologiste médicale du programme national de lutte contre le paludisme ainsi que M. Jean Paul Gayiloni, chef de bureau au sein de la division provinciale de la santé à Kinshasa. Ces assises se sont inscrites dans le cadre du troisième round mondial de lutte contre le paludisme.

A l’issue de cette formation, ces microscopistes, pratiquants des laboratoires, sont tenus de préparer convenablement des matériels en rapport avec le diagnostic du paludisme ; d’être en mesure de prélever correctement les échantillons, bien les confectionner, les colorer.

Enfin, en connaître les principes d’utilisation ainsi que d’entretien du microscope comme outil de travail prioritaire. Pour les facilitateurs de cet atelier, il est nécessaire d’uniformiser les techniques d’analyse d’échantillon du paludisme à travers toutes les provinces afin de mieux lutter contre le paludisme. Cette maladie, qui expose plus les enfants de moins de cinq ans ainsi que les femmes enceintes, tue 1à 2 millions de personnes dans le monde.

Pour ce qui est du continent africain, un enfant meurt du paludisme toutes les 30 secondes. Pour joindre l’utile à l’agréable, des outils de travail, comme des microscopes, ont été remis aux participants. Cependant, d’autres intrants leur seront remis afin de mieux réaliser cette lutte contre le paludisme en RDC, a précisé M. Brigitte Laishe.

Par ailleurs, les participants à cet atelier ont émis le souhait de bénéficier d’une prise en charge de la part des autorités ainsi que des intrants afin d’adapter la technique à la pratique. Cependant, ils se disent être satisfaits de nouvelles techniques apprises dans la lutte contre le paludisme en RDC.

YVES K.

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !