Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Grippe A (H1 N1) : l’OMS remet 100.000 doses de tamiflu au ministère de la Santé - 01/07/2009 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a, à travers son représentant en RDC, Matthieu Kamwa, fait un don de 100.000 doses de tamiflu au ministère congolais en charge de la Santé publique pour lutter contre la grippe A (H1 N1). Reste que les bénéficiaires congolais fassent bon usage de ces produits estimés à 1.600.000 USD. Le représentant de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en RDC, Matthieu Kamwa, a fait don, le samedi 27 juin 2009, de 100.000 doses de produits tamiflu au ministère congolais en charge de la Santé. Cadre choisi : l’enceinte du même ministère situé dans la commune de Gombe.

« Au nom du docteur Margaret Chan, directeur général de l’OMS et à celui de son collègue Luis Gomes Sambo, directeur régional de cette même organisation pour la région Afrique, je remets à vous, monsieur le ministre de la Santé publique, pour les populations congolaises, ce don spécial de la directrice générale de l’OMS qui va nous permettre de faire face aux conséquences de la grippe pandémique A (H1 N1) », a-t-il déclaré.

A en croire Matthieu Kamwa, ce lot de tamiflu disposé à la population congolaise est estimé à 1.600.000 USD. Et d’ajouter : « Le souhait de l’OMS est que l’ensemble de la population congolaise soit servi ».

Bon usage

Une façon pour lui de promettre au ministère de la Santé publique un deuxième lot de tamiflu qu’envisage son institution pour améliorer la santé de la population congolaise.

Après avoir réceptionné ce don de mains du représentant de l’OMS en RDC, le ministre congolais en charge de la Santé publique, Auguste Mopipi Mukulumanya, a ainsi réitéré ses remerciements à cette institution mondiale de la santé. Et ce, au nom du chef de l’Etat Joseph Kabila et de tout le peuple congolais.

Le ministre Mopipi n’a cependant pas hésité de demander à l’OMS de continuer à apporter son soutien à la population congolaise qui devra faire face à la grippe A (H1 N1) « très contagieuse ». M. Mopipi a, pour sa part, appelé à la vigilance tous azimuts des patients qui devront veiller au bon usage de ces produits et tenir compte de normes requises par les médecins. Comme dans pareilles circonstances, Auguste Mopipi a posé sa signature sur un document pour certifier cette remise de don. Selon un pharmacien interrogé dans cette circonstance, le tamiflu est un virucide de 75 mg gardé dans un emballage contenant 10 boîtes. Le produit est fabriqué par la firme Roche, une officine pharmaceutique de la place.

BIENVENU IPAN (STAGIAIRE)

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !