Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

Le Dr Aimé Lokulutu s’engage à contribuer dans le domaine de la santé publique - 30/09/2009 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Bénéficiaire de la bourse d’études « Chevening » 2009-2010 en Grande-Bretagne, le médecin généraliste Aimé Lokulutu, promet d’apporter sa contribution au système de la santé publique en République démocratique du Congo. Le médecin généraliste Aimé Lokulutu, a annoncé, hier mardi 29 septembre, son engagement à apporter sa contribution en vue d’améliorer le système de la santé publique en République démocratique du Congo.

Et cela, après avoir bénéficié d’une bourse d’études dénommée «Chevening» pour l’année 2009-2010 offerte par le gouvernement du Royaume-Uni. Il l’a fait savoir au cours d’un point de presse qu’a animé, la deuxième secrétaire britannique chargée de politique et presse, Katy Higginson. Cadre choisi pour cette rencontre, l’ambassade britannique, située dans la commune de la Gombe. « Après avoir approfondi ma connaissance et appris une certaine éducation en matière de santé communautaire, je vais rentrer en RDC pour contribuer à pallier certains problèmes auxquels est confronté mon pays », a déclaré le docteur Aimé Lokulutu. Pour sa part, Mme Katy Higginson a d’emblée précisé les différents critères d’octroi de la bourse d’études « Cheveling ».

Premièrement, cette bourse n’engage que les Congolais ayant fait des études post-universitaires ; deuxièmement, le détenteur de la bourse devra avoir la maîtrise de la langue anglaise ; et, en troisième lieu, la bourse anglaise vise les Congolais ayant une expérience professionnelle dans tous les domaines sociaux de la vie.

Après avoir rempli tous ces critères précités, le bénéficiaire pourra alors profiter d’une année d’études supérieures en Grande-Bretagne avec le financement du gouvernement anglais. Ce financement, a précisé la secrétaire Katy Higginson, est évalué à 40 mille USD à peu près et qui constitue une « bourse complète ». Hormis la bourse post-universitaire dont bénéficie le Dr Lokulutu, il y a également celle spécifique concernant les fonctionnaires en matière de paix.

Mme Higginson était aussi porteuse du message de l’ambassadeur britannique en RDC, Nick Kay, qui a exprimé sa joie du fait que son gouvernement soit disposé à « financer les études de Dr Lokulutu à l’école de l’hygiène et médecine tropicale de Londres ». Nick Kay s’est également déclaré optimiste sur le choix porté par ce boursier qui va poursuivre une maîtrise en santé publique dans l’un des pays en voie de développement. « Je suis convaincu que ce choix lui permettra d’apporter une contribution importante aux système et service de santé lors dès son retour en RDCongo », a indiqué le diplomate britannique.

Le généraliste Aimé Lokulutu a contribué à plusieurs secteurs sanitaires en RDC, participant à la lutte contre le Vih/Sida et la malformation en bec de lièvre.

BIENVENU IPAN

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !