Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Revue de presse

Revue de presse

La RDC fait face à une forte mortalité infantile - 01/10/2009 - Le potentiel - Congo-KinshasaEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le nombre de décès d’enfants a chuté en dessous de la barre des 10 millions pour la première fois en 2007. Mais, la RDC fait encore face à une mortalité infantile très préoccupante d’enfants de moins de cinq ans. « Si de remarquables progrès ont été réalisés dans le monde et dans certaines parties de l’Afrique, dans le domaine de la survie de l’enfant ces dernières années, il n’en demeure pas moins vrai qu’il reste encore beaucoup à entreprendre, pour atteindre l’objectif de réduction de la mortalité infantile de deux tiers d’ici 2015 », a déclaré la Représentante de l’Unicef en RDC, Pierrette Vu Thi, au cours d’un atelier sur la promotion des pratiques familiales essentielles.

Et d’ajouter : La RDC fait encore face à une mortalité infantile très préoccupante d’enfants de moins de cinq ans.

Selon Pierrette Vu Thi, on estime que 502.000 enfants de moins de 5 ans sont morts en 2007. 6 à 8 cas de décès sur 10 surviennent dans la communauté, c’est-à-dire avant que le malade n’atteigne un centre de santé ou dans les 30 minutes qui suivent son arrivée dans le centre de santé.

Les principales causes de ces décès sont le paludisme, les infections respiratoires aiguës (en particulier la pneumonie), les maladies diarrhéiques, la rougeole, le Vih/Sida et les anémies. La malnutrition reste la toile de fond de toutes ces affections. 16% des enfants de moins de cinq ans ont eu des épisodes de diarrhée dans les deux semaines précédant l’enquête démographique de santé en 2007.

Pour faire face à cette situation, la RDC a opté, avec justesse, pour une action vigoureuse et accélérée qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie africaine de survie et de développement de l’enfant (SASDE).

En effet, à la demande de l’Union africaine, l’OMS, la B.M, le FNUAP et l’UNICEF ont mis au point un cadre de travail stratégique pour épauler les efforts des pays africains visant à diminuer le nombre de décès d’enfants et de mères en Afrique. Ce cadre présente une approche à trois volets pour diminuer la mortalité infantile. Il s’agit d’un ensemble de services essentiels à destination des mères, des nouveaux-nés et des enfants.

A la lumière de la SASDE, le pays, avec l’appui de ses principaux partenaires, a décidé de promouvoir 5 pratiques familiales essentielles pour diminuer considérablement les décès d’enfants. Il s’agit de : l’allaitement maternel exclusif, jusqu’à 6 mois, le lavage des mains au savon et à l’eau propre, la prise en charge correcte des diarrhées à domicile, l’utilisation de la moustiquaire imprégnée d’insecticide pour les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes et la vaccination complète des enfants avant leur premier anniversaire. Si la RDC respecte ces principes, elle va réduire le taux de mortalité infantile dont elle fait montre.

Par REGINE KIALA

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !