Santé tropicale en R. D. Congo - Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


Suivez-nous :


Vous souhaitez vous abonner à Médecine d'Afrique Noire, Médecine du Maghreb ou Odonto-Stomatologie tropicale ? Consulter des articles ? Rendez-vous sur le kiosque d'APIDPM - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juin 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2019
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale en R. D. Congo > Publications scientifiques

Publications scientifiques

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6603 - Mars 2019 - pages 139-144

Contacter Madame Nelly Kabedi Ngoy Rétinopathie diabétique chez l’adulte jeune congolaisnote

Auteurs : N.N. Kabedi, D.L. Kayembe, C.K. Kalobu, E. Mafuta, J.C. Mwanza - Congo-Kinshasa


Résumé

Objectif : Le but de cette étude était d'évaluer la fréquence et les facteurs de risque de la Rétinopathie Diabétique (RD) chez les patients diabétiques de type 1 à Kinshasa.
Matériel et méthodes : Cent-soixante-neuf patients diabétiques de type 1 participant à un programme communautaire de prise en charge du diabète ont été enrôlés dans cette étude. La rétinopathie diabétique a été évaluée par un fond d'œil direct, après dilatation pupillaire. L'hémoglobine glyquée a été dosée chez tous les patients.
Résultats : L'âge moyen des patients était de 23,3 ± 3,3 ans ; 64% de patients étaient de sexe féminin. La durée moyenne du diabète était de 4,1 ± 0,3 ans. Cent quarante-quatre patients (85,3%) avaient un taux d'hémoglobine glyquée supérieure à 6,5%. La rétinopathie diabétique (RD) était présente dans 33,2% de cas, avec 28,4% ; 3% et 1,8% de RD non-proliférante, d'œdème maculaire et de RD proliférante respectivement. Tous les patients étaient sous traitement insulinique, 85,3% d'entre eux avaient un taux d'HbA1C supérieur à 6,5%. Les patients avec RD avaient une durée de diabète plus longue (7,4 ± 4,4 ans) que ceux sans RD (3,6 ± 3,3 ans), p < 0.001. De même, ils avaient un taux d'hémoglobine glyquée statistiquement plus élevé (10 ± 2,6%) que celui des patients indemnes de RD (8,9 ± 2,7 ans) p = 0,021. L'âge du patient (OR : 1,19, 95% IC: 1,046-1,371, p = 0,009) et l'âge au moment du diagnostic (OR : 0,77; 95% IC : 0,696-0,862, p < 0,001) les déterminants de la RD dans cette cohorte.
Conclusion : La RD est relativement fréquente chez l'adulte jeune dans le diabète de type 1 à Kinshasa. L'âge du patient et l'âge au moment du diagnostic du diabète étaient les facteurs de risques de RD dans cette cohorte.

Summary
Diabetic retinopathy in Congolese young adult

Objective: To determine the frequency and determinants of Diabetic Retinopathy (DR) in type 1 diabetes Congolese patients.
Material and methods: A total of 169 diabetic subjects were enrolled from four clinics that participate in a diabetes screening and management program in Kinshasa. Patients underwent a routine ocular examination. Retinopathy was assessed by dilated direct ophthalmoscopy. Patients underwent measurement of glycosylated hemoglobin.
Results: Mean age of patients was 23.3 ± 3.3 years, 64% were females. Mean duration of diabetes was 4.1 ± 0.3 years. One hundred forty-four patients (85.3%) had glycosylated hemoglobin greater than 6.5%. DR was present in 33.2% of the patients, among whom non-proliferative diabetic retinopathy represent 28.4%, Diabetic macular edema was present in 3% and proliferative diabetic retinopathy in 1.8%. Patients with DR had a longer duration (7.4 ± 4.4 years) of diabetes than those without DR (3.6 ± 3.3 years), p < 0.001. They also had a significantly higher HbA1C level (10 ± 2.6%) than those without DR (8.9 ± 2.7%), p = 0,021. Patients' age (OR=1.19; 95% CI: 1.046-1.371; p = 0.009) and age at diagnosis (OR = 0.78; 95% CI : 0.696-0.862; p < 0.001) were the most significant determinants of DR in this cohort.
Conclusion: DR was present in a substantial proportion of patients. The risk of developing DR was significantly associated with age and age at diagnosis. Patients education on diabetes should be enhanced to improve self-management.

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire.
Il a été consulté 927 fois, téléchargé 3 fois et évalué 1 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Retrouvez tous les articles publiés sur Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 66ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

L'abonnement est réservé aux professionnels de santé. Pour les praticiens exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, il peut être pris en charge par APIDPM Santé tropicale. Plus d'informations ici.



Bonjour, vous pouvez acheter cet article à l'unité dans le kiosque APIDPM.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-KinshasaSanté tropicale en R. D. Congo
Le guide de la médecine et de la santé en R. D. Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !