L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


English version English version

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

Pour les professionnels de santé exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement électronique peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Professeur Frédéric Nsabiyumva

Aspects épidémiologiques et cliniques de 3620 diabétiques suivis au Centre de Lutte Contre le Diabète au Burundi. Etude rétrospective sur six ansnote

Auteurs : Nsabiyumva F, Ndikubagenzi J, Baransaka E, Harindavyi H. - Burundi

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 5807 - Juillet 2011 - pages 345-349


Résumé

Cette étude est rétrospective sur six ans. Elle a été menée au Centre de Lutte Contre le Diabète (CELUCODIA). L’objectif de la présente consiste à dégager les caractéristiques épidémiologiques et cliniques des malades diabétiques suivis dans ce centre. Elle porte sur 3.620 diabétiques, avec prédominance masculine (56,30%). La prévalence du diabète est de 78,05%.
La proportion des diabétiques croît avec l’âge jusqu’à 55 ans, avec une moyenne de 48 ans et indépendamment du sexe. Dans la majorité des cas, le diabète a été découvert au stade des complications (62,87%). L’association Hypertension Artérielle (HTA) et diabète est retrouvée dans 21,38% des cas. La fréquence de l’obésité est de 34,72% des cas. Les complications dégénératives s’observent globalement dans 44% des cas dont leur répartition est la suivante : 120 cas de néphropathie diabétique (3,31%), 1.256 cas de neuropathies (34,70%), 110 cas de rétinopathie diabétique (3,04%), 81 cas de pied diabétique (2,24%), 24 cas (0,66%) d’accident vasculaire cérébral et 4 cas d’infarctus du myocarde (0,11%). La dysfonction érectile est fréquente chez les hommes diabétiques (51,42%). L’HTA est fréquente en cas de complications dégénératives chez les diabétiques, 56,67% pour la néphropathie diabétique, 48,15% en cas du pied diabétique, 43,64% pour la rétinopathie diabétique et de 24,36% dans les neuropathies.
Cette prévalence élevée des complications chroniques s’explique en grande partie par la faible sensibilisation des communautés qui consultent tardivement.

Summary

This survey is retrospective over six years. It has been undertaken in the Center for the fight against diabetes( CELUCODIA). The objective of the present study is to identify epidemiological and clinical features of diabetic patients followed in the center. It focuses on 3.620 diabetic patients with masculine predominance (56,30%). The prevalence of diabetes is 78,05%.
The proportion of people with diabetes increases with age up to 55 years with an average of 48 years and sex independently. In the majority of cases, diabetes was discovered at the stage of complications (62,87%). Association of hypertension and diabetes was found in 21,38% of cases. The prevalence of obesity is 34,72% of cases. Degenerative complications were globally observed in 44% of cases, their distribution is as follows : 120 cases of diabetic nephropathy (3,31%), 1256 cases of neuropathies (34,70%), 110 cases of diabetic retinopathy (3,04%), 81 cases of foot diabetic (2,24%), 24 cases of cerebral vascular accidents (0,66%) and 4 cases of cardiac heart attack (0,11%). Erectile dysfunction is common in diabetic men (51,42%). The arterial hypertension is frequent in case of degenerative complications in diabetic patients: to 56,67% for diabetic nephropathy; 48,15% in case of the diabetic foot; 43,64% for the diabetic retinopathy and 24,36% in neuropathies.
This high prevalence of chronic complications is explained largely by the weak sensitization of communities who consults late.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(1,8 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 2747 fois, téléchargé 176 fois et évalué 4 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !