L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine du Maghreb - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine du Maghreb destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 114 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine du Maghreb


English version English version

Médecine du Maghreb - Revue médicale internationale maghrébine - 32ème annéeMédecine du Maghreb
Revue médicale internationale maghrébine

Recherche d'articles publiés dans Médecine du Maghreb

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Brûlure broncho-pulmonaire localisée après inhalation accidentelle de caustiquenote

Auteurs : A. Ibn Sellam, A. Chaibainou, Z. Barakate, E. Assbaai, R. Zahraoui, M. Soualhi, K. Marc, J. Benamor, JE. Bourkadi, G.H. Iraqi - Maroc

Publié dans Médecine du Maghreb - N° 177 - Juin 2010 - pages 19-24


Résumé

Introduction : L’inhalation de matières corrosives se rencontre rarement en dehors du contexte professionnel et peut engendrer irritations et brûlures tissulaires de tout l’appareil respiratoire. Les piles électriques salines contiennent un électrolyte, mélange chimique en solution, composé essentiellement de chlorure de zinc et de chlorure d’ammonium, à propriétés caustiques connues.
Observation : Nous rapportons l’observation d’un enfant âgé de 11 ans, sans antécédents pathologiques particuliers, qui présentait trois jours avant son admission toux quinteuse, dyspnée sifflante, douleurs basithoraciques droites et dysphagie haute douloureuse. L’examen clinique trouvait un enfant apyrétique, tachycarde et polypnéique avec une rougeur oropharyngée et un syndrome de condensation pulmonaire basale droit. La radiographie thoracique mettait en évidence une opacité de type alvéolaire basale droite excavée. La tomodensitométrie thoracique montrait un foyer de condensation excavé du segment de Fowler. Une oxygénothérapie avec bi-antibiothérapie étaient instaurées. Le bilan bactériologique (expectorations, hémocultures et urines) était négatif de même que la sérologie hydatique. La vitesse de sédimentation était accélérée (48 mm/H1) mais la C.R.P était négative. L’hémogramme objectivait une discrète hyperleucocytose (11100/mm³) à polynucléaires neutrophiles (71%) avec un taux de lymphocytes normal. L’évolution au bout de 48 heures était marquée par une atténuation de la symptomatologie clinique contrastant avec une aggravation radiographique. La reprise de l’anamnèse retrouvait alors la notion d’une aspiration buccale accidentelle lors du jeu du contenu liquidien caustique d’une pile électrique saline abîmée. La fibroscopie bronchique montrait une formation blanchâtre friable au niveau d’une sous-segmentaire enflammée de la bronche Nelsonienne droite. Le liquide d’aspiration bronchique était stérile mais contenait des membranes que l’analyse cytologique rattachait à des lambeaux épithéliaux bronchiques réguliers partiellement nécrosés. L’amélioration clinique et radiologique après cette broncho-aspiration était spectaculaire. Le traitement antibiotique était arrêté au bout de 2 semaines. Les cultures des expectorations sur milieu de Lowenstein-Jensen étaient négatives après 2 mois et le suivi médical était satisfaisant.
Conclusion : A travers cette observation les auteurs rapportent une présentation radioclinique rare et déroutante de l’agression broncho-pulmonaire par un produit caustique provenant d’un objet d’utilisation courante et discutent les diagnostiques différentiels ainsi que les risques de ce type d’accidents respiratoires.

Summary

Introduction: The corrosive matter inhalation seldom meets apart from the professional context and can generate irritations and tissue burns of all the breathing apparatus. The batteries salt works contain a chemical mixture primarily made up of zinc chloride.
Observation: We report the observation of a 11 years old child, without particular pathological antecedents, which presented three days before his admission a cough, whistling dyspnea, right thoracic pains and a painful dysphagia. The clinical examination found an apyretic, tachycardia and polypneic child with a sore throat and a basal right pulmonary condensation. Thoracic radiography highlighted an opacity of the alveolar type basal right excavated. The thoracic tomodensitometry showed a condensation excavated of the Fowler segment. Oxygen treatments with bi-antibiotherapy were founded. The bacteriological assessment (expectorations, hemocultures and urines) was negative either the hydatic serology. The sedimentation test was accelerated (48 mm/H1) but the C.R.P was negative. The hemogramme revealed a hyperleu-cocytosis (11100/mm³) with poly-nuclear neutrophiles (71%) with a normal rate of lymphocytes. The evolution at the end of 48 hours was noticed by an attenuation of clinical symptomatology contrasting with a radiographic aggravation. The resumption of the anamnesis found the concept of an accidental oral aspiration at the time of the play of the caustic liquid contents of a battery damaged salt works. The bronchial fiberscope showed a white friable formation on the level of under segmentary Nelson bronchus, the bronchial liquid of aspiration was sterile but contained membranes that the cytological analysis attached to regular bronchial epithelial scraps partially necrosis. The clinical and radiological improvement after this broncho-aspiration was spectacular. The antibiotic treatment was stopped at the end of 2 weeks. The cultures of the expectorations in Lowenstein-Jensen middle were negative after 2 weeks and the medical follow-up was satisfying.
Conclusion: Through this observation the authors report a rare radio clinic presentation and diverting bronchopulmonary aggression by a caustic product coming from an object of current use and discuss the differentials diagnosis as well as the risks of this type of accidents.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 10,00 €

Cet article est actuellement coté note(2,0 étoiles) par les abonnés de Médecine du Maghreb électronique. Il a été consulté 639 fois, téléchargé 25 fois et évalué 2 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine du Maghreb électronique

Médecine du Maghreb - Revue médicale internationale maghrébine - 32ème annéeCette revue créée en 1986 est devenue le vecteur de communication des chercheurs et scientifiques du Maghreb. Depuis sa création, les sommaires de tous ses numéros ont été assurés par des auteurs Algériens, Marocains et Tunisiens. Médecine du Maghreb leur permet d'être publiés dans une revue de dimension internationale. Très introduite auprès du corps universitaire, elle a toujours eu pour première règle un respect éthique absolu. Depuis 2004, l'édition électronique de Médecine du Maghreb a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !