L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine du Maghreb - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine du Maghreb destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 114 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine du Maghreb


English version English version

Médecine du Maghreb - Revue médicale internationale maghrébine - 32ème annéeMédecine du Maghreb
Revue médicale internationale maghrébine

Recherche d'articles publiés dans Médecine du Maghreb

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Malformation kystique des voies biliairesnote

Auteurs : S. LOUHICHI, S. YOUSSEF, M. BEN HADJ HAMIDA, J. MAZHOUD, F. DERBEL, A. BEN ALI, R. BEN HADJ HAMIDA - Tunisie

Publié dans Médecine du Maghreb - N° 181 - Novembre 2010 - pages 21-26


Résumé

La malformation kystique des voies biliaires est une malformation congénitale rare. Elle touche les jeunes avec une prédilection féminine. L’évolution spontanée est émaillée par plusieurs complications, dont la dégénérescence est la plus grave. Le diagnostic se base actuellement sur la bili-IRM. La stratégie thérapeutique dépend du type, selon la classification de Todani.
Nous rapportons une étude rétrospective de 9 cas colligés entre 1991 et 2006. Les investigations morphologiques (échographie, scanner, Bili-IRM et cholangiographie per opératoire) ont permis de confirmer le diagnostic et de classifier les cas en 7 de type I et 2 de type II. Dans le type I, le geste chirurgical était une résection de la voie biliaire emportant la dilatation kystique. Chez le premier patient du groupe type IV il a été réalisé une résection hépatique partielle emportant les portions initiales des canaux biliaires primaires dilatés. Chez le deuxième patient qui présente une forme diffuse du type IV, il a été réalisé une résection de la voie biliaire principale, sans geste hépatique. Les suites opératoires immédiates, ont été marquées par 2 fistules anastomotiques, nécessitant une révision chirurgicale pour drainage. Les suites à long terme étaient favorables, chez 8 patients. Le patient qui présente une forme diffuse, a présenté au cours du suivi (25 ans), plusieurs épisodes d’angiocholites aiguës en rapport avec des lithiases intra-hépatiques. Actuellement, il présente une cirrhose biliaire secondaire et ressort d’une transplantation hépatique.
Nous n’avons décrit aucun cas de transformation maligne.

Summary

The congenital cystic dilatation of the liver and bile ducts is a very uncommon disease. It often appears in females and in the childhood. Its evolution includes several complications and the malignant trans-formation is the most serious one. The diagnosis is actually based on bile duct MNR. Treatment depends on the type according to Todani’s classification.
We report a retrospective study based on a series of 9 patients observed from 1991 till 2006. The imaging methods (ultrasound, CSTscan, bile duct MNR and per operative cholangiography) lead to the diagnosis and classify patients in type I in 7 cases and type IV in 2 cases. A total resection of the cyst was conducted in the type I cysts. One patient of the group type IV with dilatation of the initial intra-hepatic bile ducts underwent partial liver resection. The last patient had a diffuse form, an excision of the dilatated extrahepatic bile ducts and biliary drainage according to the Roux-en-Y method was performed without hepatic resection. Immediate post-operative course was complicated with anastomotic fistula in 2 cases leading to a surgical drainage. The long outcome is excellent in 8 cases. The patient with the diffuse form had recurrent cholangitis related to intra-hepatic stones with a follow-up of 25 years. He developed secondary biliary cirrhosis and need transplantation.
We haven’t observed any malignant transformation.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 10,00 €

Cet article est actuellement coté note(3,0 étoiles) par les abonnés de Médecine du Maghreb électronique. Il a été consulté 801 fois, téléchargé 28 fois et évalué 2 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine du Maghreb électronique

Médecine du Maghreb - Revue médicale internationale maghrébine - 32ème annéeCette revue créée en 1986 est devenue le vecteur de communication des chercheurs et scientifiques du Maghreb. Depuis sa création, les sommaires de tous ses numéros ont été assurés par des auteurs Algériens, Marocains et Tunisiens. Médecine du Maghreb leur permet d'être publiés dans une revue de dimension internationale. Très introduite auprès du corps universitaire, elle a toujours eu pour première règle un respect éthique absolu. Depuis 2004, l'édition électronique de Médecine du Maghreb a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !