L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine du Maghreb - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine du Maghreb destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 114 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine du Maghreb


English version English version

Médecine du Maghreb - Revue médicale internationale maghrébine - 31ème annéeMédecine du Maghreb
Revue médicale internationale maghrébine

Pour les professionnels de santé exerçant au Maghreb, l'abonnement électronique peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine du Maghreb

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Epidémiologie et facteurs de risque des cancers différenciés de la thyroïde. A propos de 1000 casnote

Auteurs : F. Berehou, R. Ksyar, N. Ben Rais - Maroc

Publié dans Médecine du Maghreb - N° 188 - Juillet/Août 2011 - pages 42-52


Résumé

Introduction : L’incidence du cancer thyroïdien est en augmentation linéaire depuis plusieurs décennies en raison de l’évolution et la généralisation des moyens de diagnostic, essentiellement de l’échographie. L’objectif de notre travail est de réaliser une approche épidémiologique des cancers différenciés de la thyroïde dans notre pays, avec évaluation des données récentes de la littérature.
Matériel et méthodes : Notre travail consiste en une analyse rétrospective de 1000 cas de cancers différenciés de la thyroïde, suivis au service de médecine nucléaire de l’hôpital Ibn Sina de Rabat, sur une période de 10 ans. Notre population comprenait 238 patients, de sexe masculin et 762 de sexe féminin. L’âge moyen était de 41 ans ± 15 ans. Nos paramètres d’évaluation concernaient : l’incidence des cancers thyroïdiens, l’influence de l’âge et du sexe sur cette incidence et sur la variété histologique, sur le pronostic de la maladie et enfin, l’évaluation des facteurs de risque de ce cancer. Pour comparer les résultats obtenus, nous avons utilisé le test de Student apparié.
Résultats : L’incidence du cancer différencié de la thyroïde a été estimée dans notre pays à 0,9 par 100.00 habitants par an. Le sexe masculin représentait 23,8% des cas et le sexe féminin 76,2% des cas, avec sex-ratio égal à 1 homme sur 7 femmes. L’âge moyen était de 41 ans ± 15. Le carcinome papillaire représentait 73,3% et le carcinome vésiculaire 23,3%., les micro-carcinomes 3,4%. Chez les hommes on a trouvé 72,82% de carcinome papillaire et 27,18% de carcinome vésiculaire, contre 74,72% et 25,27% respectivement chez les femmes. Les métastases étaient présentes chez 0,04% des hommes et chez 0,03% des femmes (différence non significative). On n’a pas objectivé de métastases avant 30 ans, 0,80% des métastases entre 30 et 40 ans et 4,71% après 40 ans (p < 0,001).
Discussion : L’incidence du cancer thyroïdien est faible. Il y a une nette prédominance féminine. La majorité des cas se déclare entre 15 et 50 ans. Ce cancer est très rare chez l’enfant de moins de 15 ans. La stimulation prolongée par la TSH est susceptible d’entraîner des cancers thyroïdiens dans les régions carencées en iode. Au Maroc, l’incidence est en augmentation régulière ces dernières décennies à l’instar de nombreux pays dans le monde. On note surtout une augmentation des micro-carcinomes papillaires. Le carcinome papillaire se dissémine surtout par voie lymphatique. Les métastases à distance sont très rares, aussi bien dans les carcinomes papillaires que dans les carcinomes vésiculaires (différence non significative). L’âge est un facteur de mauvais pronostic dans notre série, ce qui n’est pas le cas pour le sexe, ni pour le type histologique. Les facteurs de risque sont multiples et variés, alimentaires, ethniques, hormonaux et environnementaux. En plus, on a récemment incriminé un facteur viral. Le seul facteur de risque véritablement connu est l’irradiation ionisante, mais celle-ci n’intervient que chez les enfants et à des doses suffisamment importantes. Chez l’adulte, l’irradiation ne semble pas être un facteur de risque de cancer thyroïdien, ni pour les doses diagnostiques et thérapeutiques.
Conclusion : L’inquiétude soulevée, chez la population et chez les médecins, par l’augmentation régulière de l’incidence des cancers thyroïdiens et la multitude des facteurs de risque, incitent à développer une stratégie d’action efficace et un système de surveillance épidémiologique nationale des cancers thyroïdiens.

Summary
Epidemiology and risk factors of differentiated cancers of the thyroid gland. Regarding 1000 cases

Introduction: The impact of the thyroid cancer is in linear increase for several decades owing to evolution and general implementation of the means of diagnosis, principally ultrasound scan. The objective of our work is to accomplish an epidemiological approach of cancers differentiated from the thyroid gland in our country, with an evaluation of the recent data of literature.
Materials and methods: Our work is a retrospective analysis of 1000 cases of differentiated cancer of the thyroid, followed in nuclear medicine department of the Ibn Sina hospital in Rabat, over a period of 10 years. Our population constitutes of 238 males and 762 females. The average age was 41 years ±- 15 years. Our evaluation parameters were: the incidence of thyroid cancers, the influence of age and sex on the incidence and histological variety, on the prognosis of the disease and ultimately, the evaluation of risk factors of this cancer. To compare the results, we used the paired Student test.
Results: The incidence of differentiated cancer of the thyroid was estimated in our country to 0.9 per 100.000 population per year. Males represented 23.8% and females 76.2% of cases, with sex-ratio of 1 man in 7 women. The average age was 41 years ± 15. Papillary carcinoma was 73.3% and 23.3% vesicular carcinoma. The micro-carcinoma represented 3.4%. Among men were found 72.82% of papillary carcinoma and 27.18% of gallbladder carcinoma, against 74.72% and 25.27% respectively in women. Metastasis was present in 0.04% of men and 0.03% among women (non-significant difference). It has not disclosed metastases before the age of 30, 0.80% metastases between 30 and 40 years and 4.71% after 40 years (p < 0001).
Discussion: The incidence of thyroid cancer is low. There is a net female predominance. The majority of cases manifest themselves between 15 and 50 years. This cancer is very rare in child of less than 15 years. The prolonged stimulation by TSH can cause thyroid cancer in areas deficient in iodine. In Morocco, the incidence is increasing steadily in recent decades like many countries in the world. There is especially an increase in papillary microcarcinomas. The papillary carcinoma spreads especially by lymphatic way. The distance metastasis is very rare, as well in papillary carcinoma that in vesicular carcinomas (not significant difference). Age is a factor of poor prognosis in our series, which is not the case for sex, or histological type. The risk factors are numerous and various as food, ethnic, hormonal and environmental factors. In addition, virus was recently incriminated. The only truly known risk factor is ionizing radiation, but it only among children and sufficiently large doses. In adults, irradiation does not seem to be a risk factor for thyroid cancer, nor for diagnostic and therapeutic doses.
Conclusion: Raised anxiety by the population and the doctors, by the steady increase of the incidence of thyroid cancer and the multitude of risk factors, urge to develop a strategy and an effective disease supervision system of national thyroid cancer.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine du Maghreb électronique. Il a été consulté 691 fois, téléchargé 60 fois et évalué 2 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine du Maghreb électronique

Médecine du Maghreb - Revue médicale internationale maghrébine - 31ème annéeCette revue créée en 1986 est devenue le vecteur de communication des chercheurs et scientifiques du Maghreb. Depuis sa création, les sommaires de tous ses numéros ont été assurés par des auteurs Algériens, Marocains et Tunisiens. Médecine du Maghreb leur permet d'être publiés dans une revue de dimension internationale. Très introduite auprès du corps universitaire, elle a toujours eu pour première règle un respect éthique absolu. Depuis 2004, l'édition électronique de Médecine du Maghreb a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant au Maghreb, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !