L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine du Maghreb - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine du Maghreb destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 114 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine du Maghreb


English version English version

Médecine du Maghreb - Revue médicale internationale maghrébine - 32ème annéeMédecine du Maghreb
Revue médicale internationale maghrébine

Pour les professionnels de santé exerçant au Maghreb, l'abonnement électronique peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine du Maghreb

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Les facteurs prédictifs de l’hypertrophie ventriculaire gauche chez les hémodialysés chroniquesnote

Auteurs : M. Asserraji, M. Belarbi, L. Bouaiti, R. El-Farouki, M. Sabri - Maroc

Publié dans Médecine du Maghreb - N° 202 - Décembre 2012 - pages 29-33


Résumé

L’hypertrophie ventriculaire gauche (HVG) est un facteur majeur de morbidité et de mortalité cardiovasculaire chez l’hémodialysé chronique.
Dans une étude transversale réalisée en juin 2012 au sein de service de néphrologie, hémodialyse du 1er Centre médico-chirugical (1er CMC) d’Agadir, Maroc, nous avons étudié les facteurs statistiquement corrélés à l’HVG. Vingt-trois hémodialysés ont été inclus dans l’étude (14 femmes et 9 hommes). Les patients étaient dialysés au moins 12 heures par semaine. L’âge moyen était de 45,6 ans [22-73 ans]. L’index de masse corporelle moyen (BMI) est de 25,5 kg/m2. La moyenne d’ancienneté en hémodialyse était de 54,6 mois [8-144 mois]. La néphropathie d’origine indéterminée est la plus fréquente 30,4% suivie par l’étiologie diabétique 17,4%. La prise de poids interdialytique moyenne est de 2,10 ± 1,20 kg (1,10 -5 kg) et 30,7% des patients étaient hypertendus. La valeur moyenne du Kt/V est de 1,15 ± 0,13 (0,90-1,30).
Sur le plan cardiologique, 9 patients (39,1%) avaient une hypertrophie ventriculaire gauche à l’échographie transthoracique. Les patients présentant une hypertrophie ventriculaire gauche étaient plus hypertendus et présentaient une moyenne de prise de poids interdialytique plus importante et statistiquement significative que les patients n’ayant pas d’HVG (P=0,02). Par contre il n’y a pas d’association significative entre l’HVG et l’anémie. Ceci souligne l’intérêt d’optimisation de la dialyse par l’évaluation régulière de l’ultrafiltration permettant le maintien d’un poids sec optimal.

Summary

Left ventricular hypertrophy (LVH) is a major factor of morbidity and cardiovascular mortality in chronic hemodialysis.
In a cross-sectional study in June 2012 in the Division of Nephrology, Hemodialysis first medical-surgical center (1st MSC) Agadir, Morocco, we studied the factors statistically correlated with LVH. Twenty three hemodialysis patients were included in the study (14 women and 9 men). Patients were dialyzed at least 12 hours per week. The average age was 45.6 years [22-73 years]. The mean body mass index (BMI) was 25.5 kg/m2. The average length of hemodialysis was 54.6 months [8-144 months].
Nephropathy of unknown origin is the most common (30.4%) followed by diabetic nephropathy (17,4%). Interdialytic weight gain average was 2.10 ± 1.20 kg (1.10 -5 kg) and 30.7% of patients were hypertensive. The mean Kt/V was 1.15 ± 0.13 (0.90 to 1.30).
Nine patients (39.1%) had left ventricular hypertrophy on transthoracic echocardiography. Patients with left ventricular hypertrophy were more hypertensive and had a largest mean interdialytic weight gain nd statistically significant than patients with no LVH (P = 0.02). However there was no significant association between LVH and anaemia. This underlines the importance of optimization of dialysis by regular evaluation of ultra filtration for the maintenance of an optimal dry weight.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine du Maghreb électronique. Il a été consulté 518 fois, téléchargé 39 fois et évalué 1 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine du Maghreb électronique

Médecine du Maghreb - Revue médicale internationale maghrébine - 32ème annéeCette revue créée en 1986 est devenue le vecteur de communication des chercheurs et scientifiques du Maghreb. Depuis sa création, les sommaires de tous ses numéros ont été assurés par des auteurs Algériens, Marocains et Tunisiens. Médecine du Maghreb leur permet d'être publiés dans une revue de dimension internationale. Très introduite auprès du corps universitaire, elle a toujours eu pour première règle un respect éthique absolu. Depuis 2004, l'édition électronique de Médecine du Maghreb a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant au Maghreb, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !