L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


English version English version

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 65ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Docteur Kouadio Marc-Eric Victor Ebouat

Morts toxiques et autopsies médico-légales à Abidjan (Côte d’Ivoire)note

Auteurs : K.M.E.V. Ebouat, K. Botti, M. Djodjo, Z. Konaté, K.S. N’Guettia-Attoungbré, H. Yapo Etté - Côte d'Ivoire

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 6502 - Février 2018 - pages 103-110


Résumé

Introduction : L’objectif de cette étude était de déterminer les paramètres épidémiologiques et médico-légaux des morts toxiques à Abidjan.
Patients et méthode : Il s’agissait d’une étude rétrospective descriptive sur les morts toxiques de diagnostic post mortem sur une période de 14 ans (de 2002 à 2015) dans le service d’anatomo-pathologie et de médecine légale du CHU de Treichville sis à Abidjan.
Résultats : Neuf-cent-soixante-dix (970) autopsies judiciaires ont été pratiquées sur la période d’étude, parmi lesquelles 204 ont fait l’objet d’une expertise toxicologique sur des prélèvements biologiques réalisées en cours d’autopsies. Parmi ces expertises toxicologiques, 40 ont mis en évidence une intoxication mortelle. La majorité de ces cas d’intoxications mortelles était des adultes jeunes appartenant à la tranche des 25-34 ans (30%), de sexe masculin (82,5%). Ils exerçaient pour la plupart dans le secteur moderne (57,5%). Les prélèvements post-autopsiques étaient généralement effectués dans les deux jours qui suivaient le décès (25%) avec comme motifs d’expertise un accident de travail (25%) ou une catastrophe collective (30%). La voie d’intoxication était essentiellement respiratoire (28 cas sur 40) et les xénobiotiques le plus souvent retrouvés concernaient le monoxyde de carbone (10 cas sur 40) et l’hydrogène sulfuré (12 cas sur 40). L’accident était la circonstance de survenue la plus fréquente au cours des morts toxiques (55%).
Conclusion : Les morts toxiques représentent une faible part de l’ensemble des décès pris en charge par la Médecine légale à Abidjan en Côte d’Ivoire. Le diagnostic de ces morts requiert une autopsie judiciaire et une expertise toxicologique qui sont incontournables mais malheureusement rarement financées par les autorités judiciaires. Nous insistons sur l’implication effective de ces autorités dans le financement de ces expertises pour une plus juste appréciation de ces décès dans nos régions.

Summary
Toxic deaths and forensic autopsies in Abidjan (Ivory Coast)

Introduction: The objective of this study was to determine the epidemiological and medical-legal parameters of the toxic deaths in Abidjan.
Patients and method: This was a descriptive retrospective study of the toxic deaths of post-mortem diagnosis over a period of 14 years (2002 to 2015) in the department of pathology and forensic medicine of teaching hospital of Treichville in Abidjan.
Results: Nine-hundred and seventy (970) judicial autopsies were performed over the period of study, of which 204 were investigated toxicological expertise on biological samples made during autopsies. Of these toxicological experiments, 40 showed a fatal intoxication. The majority of these cases of fatal poisoning were young adults aged 25-34 (30%), male (82.5%). They were mostly in the modern sector (57.5%). Post-autopsy specimens were generally performed within two days of the death (25%), with an industrial accident (25%) or a collective disaster (30%) as the basis for the assessment. Most of them were in the modern sector (57.5%) and autopsic samples were usually taken in the two days that followed the deaths (25%). The reasons for autopsy were an accident at work (25%) or collective disaster (30%). The way of intoxication was essentially respiratory (28 cases out of 40) and xenobiotics frequently found were carbon monoxide (10 cases on 40) and a hydrogen sulfide (12 cases on 40). The accident was the circumstance of most frequent occurrence during the toxic deaths (55%).
Conclusion: Toxic deaths account for a small share of the total number of deaths cared for by Forensic Medicine in Abidjan, Ivory Coast. The diagnosis of these deaths requires a judicial autopsy and toxicological expertise that are unavoidable but unfortunately rarely financed by the judicial authorities. We insist on the effective involvement of these authorities in the financing of these expertises for a better appreciation of these deaths in our regions.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 20,00 €

Cet article est actuellement coté note(1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 528 fois, téléchargé 20 fois et évalué 1 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 65ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !