L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 180 €



Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition électronique

Voir les offres d'abonnements électroniques

Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


English version English version

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

L'abonnement est réservé aux professionnels de santé. Pour les praticiens exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, il peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Docteur  Aimé Francois Tchicaya

Aspects épidémiologiques des intoxications aiguës chez les adultes au CHU de Yopougon de 1994 à 2003note

Auteurs : A.F. TCHICAYA, S.B. WOGNIN, Y.M. KOUASSI, Y.B. YEBOUE-KOUAME, L.A. ABLA, I.N. AKA, T.M MAFFO, J.S. BONNY - Côte d'Ivoire

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 5412 - Décembre 2007 - pages 613-618


Résumé

Introduction : Les intoxications aiguës constituent la majorité des cas de patients admis aux urgences médicales. Quelle que soit leur origine, ces intoxications relèvent souvent de tentative d'autolyse. En Côte d'Ivoire, l'insuffisance de données épidémiologiques fiables a conduit à initier cette étude.
But et Type d'étude : Afin de constituer une base de données épidémiologiques nous avons mené une étude transversale rétrospective à visée descriptive des cas d'intoxications aiguës couvrant la période de 1994 à 2003. La base documentaire exploitée était constituée de dossiers des victimes d'intoxications aiguës admises aux urgences médicales et en réanimation. Etaient exclus les dossiers relatifs aux enfants, aux intoxications chroniques ou subaiguës, les dossiers incomplets. Le traitement informatique des variables étudiées a été réalisé par les logiciels Epi info 6-0 et Statview 5-0.
Résultats : L'âge moyen des patients était de 25 ans avec des extrêmes de 17 et 75 ans et un écart type de 8,66. Les sujets de 20 à 29 ans représentaient 47 % des patients. Les femmes constituaient 70 % des victimes. Les élèves et étudiants et les personnes sans emploi représentaient respectivement 30 % et 28 % des patients. 85 % des intoxications étaient d'origine médicamenteuse. La chloroquine (7 %) et les produits phytosanitaires (1,6 %) constituaient les principales substances incriminées. La voie orale correspondait à 87,5 % des voies d'administration. La prévalence des intoxications était particulièrement forte au cours des mois de janvier (30 cas), d'août (36 ans) d'octobre (49 cas) et de décembre (33 cas).
Conclusion : Les difficultés de contrôle de la distribution des médicaments, la facilité d'accès à certains médicaments (chloroquine) d'une part et la restriction du marché du travail d'autre part expliquent la forte prévalence des intoxications aiguës dans la population jeune active. Les intoxications aiguës sont essentiellement médicamenteuses. Les victimes sont constituées des populations jeunes avec une forte prévalence féminine. Le renforcement des structures de contrôle, de distribution et de vente des médicaments et la création d'un centre anti-poison constituent des axes de réflexion sur les mesures de prévention primaire.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 895 fois, téléchargé 25 fois et évalué 1 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !