L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


English version English version

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

Pour les professionnels de santé exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement électronique peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Les rhinites allergiques à Abidjan : enquête épidémiologique et diagnostic biologiquenote

Auteurs : J. SAKANDE, M. MEITE, J. SEKA-SEKA, D.P. AKRE, A. YAPO-CRESOIT, M.F. SOMBO - Côte d'Ivoire

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 5502 - Février 2008 - pages 114-118


Résumé

Les auteurs rapportent les résultats d'enquêtes menées sur les rhinites allergiques. Selon Diaby et Ourigou, les rhinites allergiques représentent respectivement 27 % et 24,6 % des affections allergiques à Abidjan. Au service d'ORL du CHU de Cocody les rhinites représentent 35 % des motifs de consultation.
Les allergènes suivants ont été les plus incriminés : poussière de bois dans les scieries (iroko : 57 %, kapok : 47 %, makoré : 42 %, teck : 15 %), poussières de maison, moisissures, poussière de craie, pollens, acariens, animaux domestiques. Les antécédents allergiques familiaux ont été retrouvés chez 30,90 % des sujets ayant une rhinite allergique. Le diagnostic biologique des rhinites allergiques dans tous les travaux n'était basé que sur deux arguments biologiques : l'hyper-éosinophilie supérieure à 1000/mm3 retrouvé chez 54,5 % des sujets de la série d'Ourigou et l'augmentation des IgE totales : 1595 UI/ml dans l'étude d'Ourigou et 1370 UI/ml dans la série de Diaby.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(2,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 1190 fois, téléchargé 75 fois et évalué 2 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !