L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


English version English version

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

Pour les professionnels de santé exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement électronique peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Professeur Yacouba Djimba Harouna

Les cancers de l’oesophage au Niger : aspects épidémiologiques et cliniques. A propos de 36 casnote

Auteurs : Y.D. HAROUNA, A. ILLO, I. ASSOUMANE, C. ONUOHA, I. ABDOU, A. GOZA, I. DIAKITE, B. MADOUGOU, A. SEYDOU - Niger

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 5504 - Avril 2008 - pages 235-239


Résumé

Le cancer de l’œsophage demeure un des cancers digestifs les plus graves. A travers cette étude rétrospective de 15 ans, nous nous proposons d’analyser la fréquence, les aspects épidémio-cliniques et thérapeutiques du cancer de l’œsophage dans notre pays.
4858 cancers avaient été diagnostiqués pendant cette période, 1117 cancers digestifs dont 36 cancers de l’œsophage soit 3,22 % des cancers digestifs. L’âge moyen de nos malades était de 54 ans avec un sex-ratio de 2.6/1. Les facteurs de risque les plus fréquents sont le reflux gastro-œsophagien et le pyrosis alors que l’alcoolisme et le tabagisme n’ont été retrouvés que chez 6 malades seulement.
Le maître-symptôme est la dysphagie retrouvée chez tous les malades, elle était totale chez 29 malades (80,55 %). Au moment du diagnostic, 42 % des malades étaient en état général altéré ou d’anémie clinique. Le diagnostic reposait sur la fibroscopie souvent couplée au transit baryté (32 fois). La biopsie était rarement pratiquée (4 fois). Au Niger l’échographie et la radiographie étaient les principaux examens du bilan d’extension. Il s’agissait de tumeurs bourgeonnantes (n = 27), ulcérées (9 cas) qui siégeaient au 1/3 supérieur (3 cas), 1/3 moyen (8 cas), au 1/3 Inférieur (25 cas). Selon la classification de l’UICC, il s’agissait de 12 tumeurs au stade III et de 24 au stade IV. Ainsi 29 patients avaient été opérés (œsophagectomie subtotale 10, œsogastrectomie supérieure 7, gastrostomies et jéjunostomies d’alimentation 12). Seul un malade a bénéficié d’une radiothérapie post opératoire. La mortalité péri-opératoire a été de 66,66 %.
La prévention du cancer de l’œsophage doit insister sur la détection précoce et la surveillance des lésions précancéreuses, sur la sensibilisation des populations aux principaux facteurs de risque (tabac, alcool, aliments et boissons chauds et/ou épicés).

Summary
Clinical and epidemiological aspects of oesophageal cancer in black people: our experience about 36 cases treated at Niamey’s national hospital Niger

Owing to its rapid development and fatal prognosis in most cases, oesophageal cancer is one of the most serious tumour diseases worldwide, The main aim of this study was to describe the incidence, clinical epidemiology and histology of oesophageal cancer in Niger.
This study involved a review of all patients’ reports beginning from January 1992 up to December 2006. All reports of oesophageal cancer were abstracted and analyzed according to gender, age and clinical background. All cases were based on histological diagnosis.
During this retrospective study, over 15 years 4858 cancers were diagnosed, 1117 were digestive cancer and there were 22 cancer of oesophagus (0,74% of total cancer and 3,22% of digestive cancer). The mean age was 54 years and the sex ratio was 2,6/1. Principal risk factors like smoking and abuse alcohol were finding in only 6 cases. Dysphagia was the first symptom present in all patients.
Diagnostic was done with endoscopy and gastro duodenal transit, biopsy was done only in 4 cases. Tumours were localised in 1/3 upper in 3 cases, middle 8 cases and 1/3 inferior in 25 cases. At the time of diagnosis 12 and 24 of the patients suffer from UICC stage III or IV oesophageal cancer. 10 patients had sub total œophagectomy, 7 had œsogastrectomy, 12 have gastro or jejunostomy, 7 patients were not operated. The rate of peri-operative mortality was 66,66%. Prevention of oesophageal cancer should be based on early detection and surveillance of precancerous lesions.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 1209 fois, téléchargé 81 fois et évalué 1 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !