L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


English version English version

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

Pour les professionnels de santé exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement électronique peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Réinsertion professionnelle et scolaire des patients atteints d’insuffisance rénale chronique et traités par hémodialyse en Côte d’Ivoirenote

Auteurs : D.A. LAGOU, N.K.C. ACKOUNDOUN, A.F. TCHICAYA, M.I.A. MOUDACHIROU, D.A. GNIONSAHE - Côte d'Ivoire

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 5505 - Mai 2008 - pages 259-264


Résumé

L’objectif de ce travail était de préciser l’impact de l’hémodialyse itérative sur l’activité professionnelle et scolaire des patients insuffisants rénaux chronique en Côte d’Ivoire.
Nous avons réalisé une étude prospective transversale du 2 mai au 15 juin 2004 dans les différents centres de dialyse public et privés d’Abidjan. Les patients traités par hémodialyse itérative depuis 3 mois au moins, ne présentant aucune affection intercurrente invalidante (sida maladie, cancer évolué, hémopathie maligne sévère, hépatite virale chronique évolutive) et exerçant une activité professionnelle ou scolaire avant leur mise en dialyse ont été inclus dans l’étude et soumis à un questionnaire avec leur consentement.
L’enquête a inclus 102 patients, 79 (77,5 %) hommes et 23 (22,5 %) femmes dont l’âge moyen était de 42,6 ans (18-86 ans). La durée moyenne du traitement par dialyse était de 3 ans et ½ (3 mois-15 ans).
Avant le début du traitement par hémodialyse, l’activité professionnelle des patients était repartie comme suit : employés et cadres moyens 52 %, cadres supérieurs 12,7 %, artisans et commerçants 8,8 %, ouvriers sans qualification 4,9 %, agriculteurs 2 % et ouvriers qualifiés 2 %. Les scolaires représentaient 17,6 % des patients. La reprise d’activité a concerné 55 % de nos patients et parmi eux, 93 % continuaient d’exercer la même activité qu’avant leur mise en hémodialyse. Ces patients ont bénéficié de divers aménagements dans l’organisation du travail. Chez les patients non réinsérés, 67,5 % ont arrêté volontairement leur activité à cause des contraintes liées à la dialyse et l’absence de motivation et 26 % ont subi dans une proportion égale un licenciement ou une mise en retraite anticipée.
La protection sociale et professionnelle de ces patients doit passer nécessairement par la mise en œuvre d’un partenariat de compétence entre les différents partenaires de la santé concernée, la prise en compte des dialysés dans les programmes scolaires et universitaires, la mise en place par les pouvoirs publics de commissions de réinsertion professionnelle, et par la création d’un cadre juridique et institutionnel qui permette la réinsertion professionnelle ou scolaire des dialysés chroniques.

Summary

The study aimed at determining interactive effects of dialysis on the professional and educational activity of CRF patients in Ivory Coast.
A prospective study was carried out from May 2nd to June 15th, 2004 within various public and private haemodialysis care centers in Abidjan. Our population database consisted of patients: (a) under iterative dialysis for at least 3 months, (b) not presenting any intercurrent and invalidating disease (AIDS, progressed cancer, severe blood malignancy affection, chronic viral hepatitis), and (c) practicing professional or educational activity before dialysis were included in the study and submitted to a questionnaire with their consent.
The survey included 102 patients: 79 men (77.5%), 23 women (22.5%) whose mean age was 42.6 (18-86).
The mean treatment duration by dialysis was 3.5 years (3 months-15 years). Before dialysis treatment started, professional activities were as follows: employees and middle executives (52%), executives (12.7%), non-qualified workers (4.9%), farmers (2%), qualified workers (2%). Student patients were 17.6%. 67.6% of patients practiced main activities in Abidjan. 47% of them worked in the public sector and work hour was fixed for some (87.3%).
Activity resumption concerned 55% of our patients and 93% among them kept on the same activity practiced before dialysis treatment. Among non-integrated patients, 67.5% deliberately abandoned their activity because of constraints bound to dialysis and lack of motivation, and 26% have been in equal proportion under an unfair dismissal or early retirement.
Social and occupational protection for CRF patients treated by dialysis in Ivory Coast should necessarily be through a partnership implementation between different active health partners, through taking into account dialysed patients in academic programs and setting up professional reintegration commissions by government and by building up a legal and institutional frame that allow professional or education reintegration of dialysed CRF patients.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(2,5 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 1322 fois, téléchargé 34 fois et évalué 2 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !