L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


English version English version

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

Pour les professionnels de santé exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement électronique peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Endocardite infectieuse. Etude de 32 cas au Centre Hospitalier Universitaire de Ouagadougou - Burkina Fasonote

Auteurs : L.V.A. NEBIE, A. NIAKARA, P. ZABSONRE, A. KABORE, N.J.P. KABORE, J.Y. TOGUYENI - Burkina Faso

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 5505 - Mai 2008 - pages 271-276


Résumé

Notre étude est descriptive et rétrospective. Elle s’est déroulée dans le service de cardiologie du centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo (CHU-YO) d’Ouagadougou, du 1er janvier 1997 au 31 décembre 2002. Elle a concerné 32 patients atteints d’Endocardite Infectieuse (EI) retenus sur la base des critères de Duke. La prévalence était de 1,1 % de la pathologie cardiovasculaire. L’âge moyen était de 32,6 ans sans prédominance de sexe. La fièvre était présente chez 78,1 % des patients. L’EI s’était greffée sur une valvulopathie rhumatismale chez 93,8 % des patients, le plus souvent mitro-aortique (30 %). Une porte d’entrée était retrouvée dans 50 % des cas avec une prédominance bucco-dentaire et urinaire. L’échocardiographie réalisée dans 31 cas (96,9 %) a mis en évidence des végétations dans 21 cas (67,7 %), les hémocultures pratiquées chez 17 patients (53,1 %) étaient positives dans 10 cas (58,8 %). Les complications étaient une insuffisance cardiaque (71,9 %), une insuffisance rénale (25 %), un accident vasculaire cérébral (6,2 %) et un infarctus du myocarde (3,1 %). Le taux de létalité était de 31,2 % en rapport avec une insuffisance cardiaque.

Summary
Infectious endocarditis : study of 32 cases in the University Hospital of Ouagadougou - Burkina Faso

Our study in the cardiology department of the Teaching University Hospital of Ouagadougou (Burkina Faso), is a retrospective and descriptive study covering from January 1st 1997 to December 31st 2002. This study concerned 32 patients with infectious endocarditic, recruited on criteria of Duke. The prevalence was 1.1% of the cardiovascular pathology. Mean age was of 32.6 years without predominance of sex. Fever was present in 78.1% of the patients. The infectious endocarditic occurred on a rheumatic valvular disease in 93.8% of patients, more often mitro-aortic (30%). A point of entry was recovered in 50% of cases with a predominance of bucco-dental and urinary entry point. Echocardiography, achieved in 31 cases (96.9%), put in evidence vegetations in 21 cases (67.7%). Hemcultures performed in 17 patients (53.1%) were positive in 58.8% of the cases. The complications were cardiac insufficiency (71.9%), renal in-sufficiency (25%), cerebral vascular attack (6.2%) and myocardial infarction (3.1%). The rate of death was 31.2%, most often do to a heart failure.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 959 fois, téléchargé 28 fois et évalué 1 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !