L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


English version English version

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

Pour les professionnels de santé exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement électronique peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Traumatismes de l’oeil et de ses annexes au Centre Hospitalier Universitaire de Brazzavillenote

Auteurs : G.G. KAYA, G. NGOUONI, G. ONDZOTTO, E. BOTAKA, A.F. KIMBOURI, C. BAGABOULA-MAKITA, T. FOUEMINA, T. GOMBE, D. MASSAMBA - Congo-Brazzaville

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 5510 - Octobre 2008 - pages 505-513


Résumé

Introduction : Les lésions de la face occupent une place importante dans les traumatismes en général. Les objectifs de notre étude consistent à étudier la fréquence et les formes épidémiologiques des traumatismes de l’oeil et de ses annexes en milieu hospitalier et à promouvoir la publication de statistiques sur les traumatismes oculaires en Afrique Centrale.
Matériels et Méthodes : Il s’agit d’une étude rétrospective et clinique sur les traumatismes de l’oeil et de ses annexes portant sur 416 cas pendant une période de 2 ans de 2004 à 2005 à Brazzaville dans 4 services du Centre hospitalier et Universitaire. Pour les lésions du globe oculaire nous avons utilisé la BETT (Birmigham Eye Traumatology Terminology).
Résultats : La fréquence des traumatismes oculaires a été estimée à 3,5 ± 0,2 % des patients examinés en ophtalmologie, à 1,0 ± 0,1 % de l’ensemble des traumatisés de l’hôpital et à 28 cas pour 100.000 habitants. Il existe une grande exposition de la population aux traumatismes avant l’âge de 45 ans dans une proportion de 88,2 % des cas. La moyenne d’âge est de 27,5 ans. Les hommes sont plus atteints que les femmes à raison de 58,9 % contre 48,1 %. Parmi les formes cliniques, les plaies sont plus fréquentes que les contusions, les brûlures et les corps étrangers à raison de 56 %, 41,5 %, 1 % et 1 %. Les atteintes du globe oculaire d’importance variable étaient reparties comme suit : 101 (24,2 %), lésions isolées du globe oculaire, 101(24,2 %) lésions isolées des annexes de l’oeil et 214 (51,6 %) lésions mixtes. Les plaies du globe ont représenté 21,7 %. Des lésions associées ont été observées chez 104 patients (25,5 %) dont 31,1 % étaient des traumatismes crâniens, 13,3 % de lésions ORL et 14,3 % de lésions maxillo-faciales. Les complications ont été observées dans 10.8 % des cas et des séquelles dans 6,7 % notamment 19 % de cécité monoculaire et 1 % de cécité binoculaire.
Discussion et conclusion : La fréquence des traumatismes oculaires bien que sous-estimée reste préoccupante sur le plan de la prévention et du traitement. Les auteurs comparent les résultats obtenus avec les données épidémiologiques et cliniques africaines et internationales. Les traumatismes de l’oeil et de ses annexes constituent un sujet assez dramatique et complexe de santé publique. Pour obtenir un bon impact sur les décideurs administratifs ou politiques dans la prévention et la prise en charge des traumatismes il serait souhaitable de promouvoir et de publier fréquemment des statistiques, fiables et comparables en rapport avec la population concernée.

Summary
Traumatisms of the eye and its adnexas in the University Hospital of Brazzaville

Introduction : Lesions of the face take up a large part in traumatisms in general. The objectives of our study are to study the frequency and the epidemiological forms of the traumatisms of the eye and its adnexas in a hospital environment and to promote the publication of statistics of ocular traumatisms in Central Africa.
Materials and methods : It's a retrospective and clinical study on traumatisms of the eye and its adnexas of 416 cases during a 2-year period from 2005 to 2006 at Brazzaville, in 4 units of the University Teaching Hospital. For the lesions of the eyeball, we used the "Bett" (Birmingham Eye Traumatology Terminology).
Results : The frequency of the ocular traumatisms represents 3.5 ± 0.2 % of the examined patients in ophthalmology, 1.0 ± 0.1 of the whole traumatized persons of the hospital et 28 cases for 100.000 inhabitants. There is a great exposure of the population to the traumatisms before 45 years-old : 88.2 % of the cases. The average age is 27.5 years old. Men are more concerned than women : 58.9% against 48.1 %. Among the clinical forms, wounds are more frequent than contusions, burns and foreign bodies, respectively : 56%, 41.5%, 1% and 1%. Varied importance affection of the eyeball are split as follow : 101 (24.2%) isolated lesions of the eyeball, 101 (24.2%) isolated lesions of the eye adnexas and 214 (51.6%) mixed lesions. The wounds of the eyeball represented 21.7%. Associated lesions were noted in 104 patients (25.5%) of which 31.1% were cranial trauma, 13.3% ENT lesions and 14.3% maxillo facial lesions. Complications were observed in 10.8% of the cases and some after-effects in 6.7% particularly 19% of monocular blindness and 1% of binocular blindness.
Discussion and conclusion : Although it's underestimated, the frequency of the ocular traumatisms remains alarming as regards prevention and treatment. The authors compare their results with African and international epidemiological and clinical data. Traumatisms of the eye and its adnexas represent a terrible and complex subject of public health. To have a good impact on administrative and political decision-makers in the prevention and the care of traumatisms, it would be desirable to promote and frequently publish accurate and comparable statistics in line with the concerned population.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 1854 fois, téléchargé 45 fois et évalué 1 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !