L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


English version English version

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

Pour les professionnels de santé exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement électronique peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Professeur Ousmane Ndiaye

Facteurs de risque associés à l’asphyxie du nouveau-né à terme à la maternité de l’höpital Aristide Le Dantec de Dakarnote

Auteurs : O. NDIAYE, C. TIDIANE CISSE, S. DIOUF, A. CISSE BATHILY, D. DIALLO, A. LAMINE FALL, A. DIOUF, M. BA, J.C. MOREAU, N. KUAKUVI - Sénégal

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 5510 - Octobre 2008 - pages 522-528


Résumé

Introduction : L’asphyxie est une des principales causes de décès chez le nouveau-né dans les pays en développement. Sa prise en charge peut être améliorée par une identification des situations à risque.
Objectifs de l’étude : Analyser les facteurs sociodémographiques et médico-obstétricaux associés à la survenue d’une asphyxie chez le nouveau-né à terme à la maternité de l’hôpital Aristide Le Dantec de Dakar.
Matériel et méthode : Il s’agit d’une étude cas-témoin entre le 1er décembre 2003 et le 30 novembre 2004. Les données de 122 nouveau-nés à terme ayant présenté une asphyxie (score d’Apgar < 4 à la première minute), ont été comparées à celles de 122 autres nouveau-nés à terme n’ayant présenté aucun signe d’asphyxie (score d’Apgar > 6 à la première minute).
Résultats : Les caractéristiques sociodémographiques des deux populations étaient superposables (p > 0,05). Il en était de même pour la taille, la parité, le nombre de consultations prénatales effectuées et la corpulence maternelle (p > 0,05). Les facteurs significativement associés à l’asphyxie étaient les suivants : l’administration d’antispasmodique au cours de l’accouchement (p = 0,0008), la présentation du siège (p = 0,03), le liquide amniotique teinté (p < 0,001) ou hémorragique (p = 0,04), l’accouchement par forceps (p = 0,006) ou par césarienne (p < 0,001), l’anesthésie générale ou la rachianesthésie (p < 0,001) et les anomalies du bassin (p < 0,001).
Conclusion : L’identification précise de ces facteurs de risque permet à l’équipe obstétrico-pédiatrique d’optimiser la qualité de la prise en charge néonatale en anticipant sur le besoin de réanimation.

Summary
Risk factors of term newborn asphyxia in Aristide Le Dantec hospital maternity of Dakar

Introduction: Asphyxia is one of the commonness causes of newborn death in developing countries. Identification of risk factors is a key solution of its management.
Aim of the study: To analyse socio-demographic, medical and obstetrical factors related to asphyxia of term newborn in Aristide Le Dantec hospital Maternity of Dakar.
Methods: It’s a case-control study between December 1rst, 2003 and November 30th, 2004. Files of 122 term new-borns with asphyxia (no cry at birth and Apgar score < 4 at 1 minute after birth) were compared to those of 122 others without asphyxia (Apgar score > 6 at 1 minute after birth).
Results: Socio-demographic characteristics, maternal height and parity and number of antenatal care were not different between the two populations. Factors significantly related to asphyxia were: administration of spasmolitycs during delivery (p = 0,008), breech delivery (p = 0,03), amniotic fluid anomaly (p < 0,05), forceps delivery (p = 0,006) and cesarian section (p < 0,001), general and loco-regional anesthesia (p < 0,001) and pelvic anomaly (p < 0,001).
Conclusion: Risk factors identification is important in order to improve quality of perinatal management of asphyxia in developing countries.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(1,5 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 2068 fois, téléchargé 60 fois et évalué 2 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !