L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


English version English version

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

Pour les professionnels de santé exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement électronique peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Intérêt de l’hydrotubation dans le traitement de la stérilité tubairenote

Auteurs : F.T. MILLOGO, A. OUEDRAOGO, M. AKOTIONGA - Burkina Faso

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 5510 - Octobre 2008 - pages 529-536


Résumé

A partir d’une étude descriptive transversale menée dans le service de gynécologie de l’hôpital de district de Kossodo, sur une période de 36 mois, les auteurs ont :
- Décrit le profil épidémiologique, clinique et thérapeutique des patientes présentant une stérilité tubaire : il s’agissait de femmes jeunes (âge moyen : 31 ans), ayant une activité rémunératrice (68,2 %), paucigestes, nullipares (59,1%), présentant une stérilité secondaire (63,6 %), un antécédent d’au moins un avortement (40,9 %), une obstruction tubaire bilatérale le plus souvent (73 %) et une autre cause de stérilité associée (59,1 % de cause de stérilité féminine associée et 41 % de cause de stérilité masculine associée),
- déterminé le taux de grossesse après hydrotubation : 18,2 %,
- recherché les corrélations qui existent entre les aspects paracliniques ou thérapeutiques et la survenue d’une grossesse : le type de lésions tubaires, l’existence d’une autre cause de stérilité associée à l’obstruction tubaire. Le nombre de séances d’hydrotubation ne semblent pas influer sur la survenue d’une grossesse. L’association fibrome utérin et obstruction tubaire serait de mauvais pronostic.
Une étude prospective sur un échantillonnage plus important serait souhaitable.

Summary

From a descriptive and transversal study conducted in the gynaecology service of the hospital of the district of Kossodo, during a period of thirty-six months, the authors have :
- Described the epidemiological, clinical and therapeutic outline of the patients having a tubal sterility. It concerned young women (average age: 31 years old, having a remunerative activity (68,2%), women who have never delivered (59,1%), showing a secondary sterility (63,6%), at least an antecedent of an abortion (40,9%), most often a bilateral tubal obstruction (73%), and another cause of associated sterility : 59,1% because of feminine associated sterility and 41% of masculine sterility,
- determined the rate of frequency after hydrotubation: 18,2%,
- searched the links existing between paraclinical or therapeutical aspects and the occurrence of a pregnancy: the kind of tubal lesions, the existence of another cause of sterility associated to the tubal obstruction, the number of sessions of hydrotubation doesn’t seem to influence the occurrence of a pregnancy. The association uterine fibromas and tubal destruction would be a bad forecast.
A more important prospective study sampling would be desirable.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 3288 fois, téléchargé 15 fois et évalué 1 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !