L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 180 €



Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition électronique

Voir les offres d'abonnements électroniques

Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


English version English version

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

L'abonnement est réservé aux professionnels de santé. Pour les praticiens exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, il peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Professeur Madi Nayama

Complications des avortements clandestins dans une maternité de référence du Niger. Etude rétrospective à propos de 151 casnote

Auteurs : M. NAYAMA, A. GALLAIS, H. WAGE, M. GARBA, N. IDI, B. DJIBRILL, J.P. LUCOT - Niger

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 5603 - Mars 2009 - pages 171-175


Résumé

But de l’étude : Evaluer les taux de morbidité et mortalité dus aux avortements provoqués clandestins en vue de formuler des recommandations adaptées pour réduire le pronostic.
Patientes et méthode : Etude rétrospective de 151 cas d’avortements clandestins provoqués pris en charge au niveau de la maternité Issaka Gazobi de Niamey (Niger) du 1 janvier 1998 au 30 avril 2000.
Résultats : La fréquence des avortements clandestins est de 2,23 %. La majorité des patientes étaient âgées de moins de 30 ans, nullipares et célibataires. 56,95 % des patientes étaient admises au stade d’avortement incomplet septique. Les complications infectieuses (46,36 %) étaient les plus fréquentes. 126 patientes (83,44 %) ont bénéficié d’une hospitalisation pour prise en charge médicochirurgicale. 97 curetages ont été réalisés (64,24 %), 13 sutures de lésions traumatiques (8,61 %), 7 laparotomies (4,64 %), 3 cœlioscopies diagnostiques (2 %). 15 patientes ont été transfusées (9,93 %). Le pronostic maternel est lourd : 13 cas de décès (8,61 %).
Conclusion : L’importance des complications des avortements provoqués clandestins nous interpelle tous. Les différentes composantes sociales doivent se mobiliser pour trouver des alternatives pour réduire la morbidité et la mortalité dues à l’avortement provoqué clandestin.

Summary
Complications of illegal abortion in a reference maternity of Niger: retrospective study of 151 cases

Aim of the study: To reduce the rate of morbidity and mortality after illegal abortion.
Patients and method: Retrospective study of 151 cases of illegal abortion admitted in Issaka Gazobi maternity (Niamey, Niger) between January 1st1998 to April 30th, 2000.
Results: The frequency of illegal abortion is 2.23%. Most of patients were less than 30 years old, nulliparous and unmarried. 56,95% of the patients were admitted with infection and incomplete abortion. Infectious complications (46,36%) were the most frequent. Hospitalisation and medicosurgical treatment were necessary for 126 patients (83,44%). We performed 97 dilatation and scraping (64,24%), 13 sutures of traumatic injuries (8,61%), 7 laparotomy (4,64%), 3 diagnostic laparoscopy (2%). 15 patients received blood transfusion (9,93%). 13 deaths (8,61%) were recorded.
Conclusion: The high rate of complications of the illegal abortions must be stressed. Medico-social and health service measures have to be found in order to reduce morbidity and mortality of illegal abortion.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 895 fois, téléchargé 94 fois et évalué 2 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !