L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Les tarifs pour la France incluent la TVA.

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire

Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 180,00 €



Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

L'abonnement est réservé aux professionnels de santé. Pour les praticiens exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, il peut être pris en charge par APIDPM Santé tropicale. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Etude comparative de cinq méthodes de diagnostic biologique du paludisme : la goutte épaisse, la méthode QBC, la sonde à ADN, la PCR et le ParaSight F testnote

Auteurs : O. GAYE, G. MC LAUGHLIN, M. DIOUF, S. DIALLO - Sénégal

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 4504 - Avril 1998 - pages 244-248


Résumé

22 échantillons sanguins ont été analysés par la goutte épaisse, la méthode QBC, la PCR, la sonde à ADN et le ParaSight F test qui détecte l’antigène histidine rich P rotein II de Plasmodium falciparum. Le ParaSight F test a trouvé les mêmes échantillons positifs en goutte épaisse avec une correspondance entre l’intensité des réactions colorimétriques et les densités parasitaires.
Le QBC et la PCR ont détecté en plus les parasites au niveau d’un échantillon non trouvé positif par les 2 autres et la PCR a trouvé positif en plus un échantillon non détecté par les 3 autres. Les différentes méthodes ont aussi été comparées selon l’équipement et les réactifs utilisé d’une part, et d’autre part selon la rapidité de leur réalisation. Le ParaSight II peut ainsi être utile dans les zones où P. falciparum est l’espèce dominante, où le paludisme peut revêtir des allures épidémiques et où un examen microscopique de qualité n’est pas réalisable. La persistance de l’antigénémie après guérison et sa monospécificité vis-à-vis de P. falciparum constituent des inconvénients majeurs.
Au vu des avantages et inconvénients des différents tests, la goutte épaisse demeure pour le moment le test le plus approprié.

Summary
A comparison of thick smears, QBC malaria, Enzymelinked DNA, PCR and the ParaSight F assay in Plasmodium falciparum diagnosis

A battery of 22 blood samples from Senegal was analysed using thick smear microspcopy, QBC malaria analysis, PCR, Enzyme-linked synthetic DNA, and the new Becton Dickinson ParaSight F test which detect the histidine rich protein II antigen of Plasmodium falciparum. The ParaSight F test detected the same positive samples as were detected by thick smear m i c roscopy with general agreement between signal intensities and parasite densities. One additional positive sample was detected both by QBC analysis and the PCR detected two additional samples not detected by the other methods. the enzyme-linked DNA pro b e assay fail to detect one low positive sample. Assays were also compared with regard to the expense of equipment ad reagents and speed and ease of use. The rapid ParaSight F test can be performed with minimal training and may be specially usefull in areas where P. falciparum is the predominant malaria species, in epidemic malaria regions, and where skilled microscopy is not readily available.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 569 fois, téléchargé 24 fois et évalué 1 fois.

Retour


Retrouvez tous les articles publiés sur Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

L'abonnement est réservé aux professionnels de santé. Pour les praticiens exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, il peut être pris en charge par APIDPM Santé tropicale. Plus d'informations ici.



Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !